Insécurité en Guinée : Le ministre Madifig Diané fait appel aux responsables locaux…

CONAKRY- Le ministre guinéen chargé de la sécurité et de la protection civile, Madifing Dinané a plaidé ce vendredi pour une meilleure implication des élus locaux dans la lutte contre le grand banditisme aussi bien à Conakry que dans les villes de l’intérieur du pays, a appris Africaguiene.com.
 
“La vérité c’est qu’on ne peut jamais parler de sécurité sans associer la population. La population est gérée par les maires. On ne saurait adopter une meilleur stratégie de lutte contre l’insécurité si c’est élus locaux et leurs populations ne participent pas. Donc, le rôle que  j’attends  des chefs de quartiers c’est de  s’impliquer  à renouer cette confiance entre  les services de sécurités et la population guinéenne », a avancé le ministre Madifing Diané.
 
Face à cette situation ‘’inquiétante’’, le ministre Diané a soutenu que la lutte contre l’insécurité commence à porter fruit.  « Ce n’est pas un tabou l’insécurité est une réalité à Conakry et à l’intérieur du pays. Il est question d’agression des paisibles populations, vols  d’enfants, vols de voitures et  attaques à mains armées. Aujourd’hui on peut ajouter sur ce lot que les coupeurs de route ont commencé à  refaire surface. Mais je peux vous assurer qu’à l’heure où je vous parle beaucoup de nos criminels que nous recherchons sont déjà arrêtés », a annoncé le numéro du département chargé de la sécurité et de la protection civile.
 
Pour  conclure, le ministre de la sécurité  a promit la mise en place d’une police de proximité. « Nous sommes en harmonie sur cette question, tous les quartiers de Conakry  et de l’intérieur du pays  très bientôt. Mais de Conakry en priorité,  tous les quartiers disposeront  d’une police communale », a-t-il annoncé.
 
  BAH Aissatou  
   Pour africaguinee.com
   Tél : (+224) 664 93 46 23
 
Créé le Dimanche 29 décembre 2013 à 18:18