La Maison blanche limoge l'auteur d'un compte Twitter 'corbeau'

WASHINGTON-Jofi Joseph, un responsable de la Maison blanche chargé des questions de non-prolifération nucléaire, a été limogé après avoir été identifié comme l'administrateur d'un compte Twitter qui multipliait les attaques contre des figures de l'administration Obama et du Congrès, a annoncé mardi une source de la présidence américaine.

Depuis plus de deux ans, Jofi Joseph, limogé la semaine dernière, utilisait le compte @NatSecWonk -que l'on peut traduire en "expert en sécurité nationale"- par lequel il a envoyé des centaines de tweets sur le réseau social.

Le compte, désormais fermé et qui affirmait "dire sans état d'âme ce que tous les autres ne font que penser", a notamment accusé Hillary Clinton, ancienne secrétaire d'Etat, de "n'avoir fixé que peu d'objectifs et connu aucune victoire au Moyen-Orient".

Il a reconnu que Darrell Issa, un représentant républicain en pointe dans les critiques contre l'administration démocrate sur la gestion de l'attaque en Libye du consulat américain de Benghazi en septembre 2012, avait eu raison de pointer les responsabilités de la Maison blanche dans la mort de l'ambassadeur Christopher Stevens.

"Vous voyez, Issa est un imbécile, mais il n'a pas entièrement tort sur la manière dont @Hillary Clinton a blanchi les responsables de Benghazi", écrivait-il.

Jofi Joseph s'est aussi moqué de l'emploi des réseaux sociaux par Samantha Power, ambassadrice des Etats-Unis à l'Onu, en soulignant que le président syrien "Bachar al Assad ne suit probablement pas son fil Twitter".

"Ce qui a commencé comme un compte qui parodiait la culture de Washington s'est transformé au fil du temps en une série de commentaires malvenus et mesquins", a regretté Jofi Joseph, auprès du site Politico. "Je suis entièrement responsable de cette affaire, et je présente mes sincères excuses à tous ceux que j'ai insultés."

 REUTERS

Créé le Mercredi 23 octobre 2013 à 11:07