Force africaine en attente : Le Général Konaté à la rencontre des autorités belges et de l’UE...

BRUXELLES- Le haut représentant de l’Union Africaine pour l’opérationnalisation de la force africaine en attente, le Général Sékouba Konaté, a rencontré ce mercredi 16 octobre 2013, le Directeur Afrique du ministère belge des affaires étrangères, a constaté sur place Africaguinéee.com.

L’entretien entre le Général Sékouba Konaté et M. Leo D’Aes était essentiellement axé sur la mise en place de la future force militaire du continent africain. Dans son exposé, le Général Konaté a tout d’abord remercié le gouvernement et le roi belges, pour dit-il, le soutien qu’il a bénéficié pendant la transition guinéenne qu’il a eu à diriger en 2010.

Ensuite, l’ancien homme fort de Conakry, sollicitera auprès des autorités belges, un soutien pour la mise en place rapide de la force africaine en attente. Selon lui, cet appui devrait essentiellement se résumer à l’appui logistique et à la formation des Hommes qui devraient être membres de cette force militaire.

Evoquant la nécessité de la mise en place rapide de cette force militaire, le Général Sékouba Konaté citera de passage quelques foyers de tension qui minent encore le continent africain. Il parlera par exemple des cas de la Somalie, du Soudan, ou encore du Mali. S’agissant de ce dernier pays, le haut représentant de l’Union Africaine pour l’opérationnalisation de la force africaine en attente saluera l’intervention militaire de la communauté internationale à travers la France pour déloger les islamistes du nord Mali.

Avant de terminer, le Général Sékouba Konaté, proposera la formation des armées nationales de certains pays comme la Somalie. Chose qui devrait permettre selon lui, à mieux gérer les foyers de tension.

Après l’exposé du Général Sékouba Konaté, le Directeur Afrique au ministère belge des affaires étrangères, Leo D’Aes, prendra l’engagement, au nom de son pays, d’apporter tout son soutien pour la mise en place de la force africaine en attente. Il exprimera aussi “l’inquiétude“ des autorités belges face à la multiplication des conflits sur le continent africain.

Avant de terminer, M. Leo proposera une rencontre entre le Général Sékouba Konaté et le Ministre belge des affaires étrangères ou celui chargé de la défense nationale.

Avec M. Nicolas Westcott, Directeur exécutif pour l’Afrique au service d’actions extérieures de l’Union Européenne, le Général Sékouba Konaté évoquera pratiquement la même chose. Avec ce dernier également, l’ancien président guinéen sollicitera le soutien de l’UE pour la mise en place rapide de la force militaire du continent africain.

Ce vendredi, le haut représentant de l’Union Africaine pour l’opérationnalisation de la force africaine en attente, le Général Sékouba Konaté, devrait être reçu par certaines autorités françaises.

  Depuis Bruxelles
   SOUARE Mamadou Hassimiou
   Pour Africaguinee.com

 

Créé le Vendredi 18 octobre 2013 à 23:29