Malte: 200 migrants à la mer après le naufrage d'un bateau

Des bâtiments de la marine italienne et des hélicoptères sont sur place pour porter secours aux naufragés. Selon l'agence italienne Ansa, il y aurait environ 50 morts.

Un peu plus d'une semaine après la tragédie de Lampedusa, un bateau transportant quelque 250 migrants a chaviré ce vendredi entre Malte et la Sicile. Selon l'agence italienne Ansa, il y aurait environ 50 morts, parmi lesquels des enfants.

«Nous avons envoyé nos bateaux de secours et des hélicoptères sur le site à quelque 70 milles (environ 130 kilomètres) au nord de Malte. Nous avons des informations selon lesquelles le bateau aurait coulé et des migrants seraient à la mer», a déclaré un responsable de la marine militaire maltaise. «L'opération est en cours. Les conditions maritimes sont difficiles, avec un vent fort», a-t-il ajouté.

[B]500 migrants déjà secourus dans la nuit[/B]

Ce sont les immigrés qui ont donné eux-mêmes l'alarme grâce à un téléphone satellitaire, alors que le navire se trouvait dans les eaux territoriales maltaises entre Malte et Lampedusa, non loin des eaux territoriales libyennes. Lea bateau a été déstabilisé et s'est renversé lorsque les immigrants se sont agités pour attirer l'attention d'un avion de la marine militaire qui le survolait, selon la Marine militaire italienne citée par l'Ansa. La marine maltaise a dépêché des navires de secours et des hélicoptères, et ont dérouté sur les lieux de l'accident plusieurs navires commerciaux en transit dans la zone. De leur côté, les autorités italiennes ont envoyé deux navires militaires, le Libra et le Respiro, ainsi que des hélicoptères qui ont pu envoyer des chaloupes de sauvetage gonflables.

Dans la nuit de jeudi à vendredi déjà, plus de 500 migrants ont été secourus dans le canal de Sicile: une première opération avait permis de sauver 109 et 101 migrants qui, à bord de deux canots pneumatiques, avaient lancé un SOS via un téléphone satellitaire alors qu'ils se trouvaient encore dans les eaux libyennes. C'est un navire maltais qui les avait récupérés et emmenés à Trapani (Sicile). Un bateau, battant pavillon des Bahamas, a sauvé pour sa part 118 migrants, qui ont été conduits à Porto Empedocle, un autre port sicilien. Deux embarcations, avec respectivement 65 et 110 migrants à bord, ont enfin été arraisonnées par un bateau de la Marine, qui a fait appel à un remorqueur pour récupérer les réfugiés puis les amener à Syracuse.

Le 3 octobre dernier, un bateau de pêche transportant plus de 500 réfugiés, en majorité érythréens, avait fait naufrage au large de l'île de Lampedusa. A ce jour, 328 corps ont été retrouvés à l'intérieur et aux abords de l'épave. Seuls 155 ont survécu au drame.

Lefigaro

 

 

 

 

Créé le Dimanche 13 octobre 2013 à 10:50