Amnesty International

mer
07
avr

Guinée-Homicides illégaux, détentions arbitraires, tortures : Amnesty dresse un bilan "accablant"…

Des forces de polices dispersent des manifestants à Conakry

CONAKRY-Amnesty international a publié, ce mercredi 7 avril 2021, son rapport 2020 de la situation des droits Humains dans le monde. Pour le cas de la Guinée,

jeu
25
mar

Guinée-L'UE sanctionne la "répression" des opposants : un volet de son aide suspendu…

Alpha Condé, Président de la République de Guinée et Joseph Coll, Chef de la délégation de l’Union européenne en Guinée, lors d'une audience en février dernier à Conakry

CONAKRY-La Délégation de l'Union Européenne, a suspendu un volet de son aide à la

mer
03
fév

Guinée : le ministère de la justice répond aux « accusations » d’Amnesty

Maitre Mory Doumbouya, garde des sceaux

CONAKRY-Le ministère guinéen de la justice a répliqué ce mercredi 3 février 2021, aux accusations d’Amnesty International, qui dans un rapport paru hier mardi, a dénoncé les conditions de détention dans les prisons guinéennes, notamment à la maison centrale

mar
02
fév

Prison de Conakry : “Un médecin pour 2000 détenus...”, selon Amnesty

Maison centrale de Conakry

Les autorités guinéennes doivent faire la lumière sur les conditions de la mort en détention d’au moins quatre personnes et mettre fin à la vague d’arrestations ciblant depuis la publication des résultats de l’élection présidentielle d’octobre,

mar
15
déc

Guinée : Amnesty épingle à nouveau les forces de défense et de sécurité…

Des policiers déployés pour le maintien d'ordre à Conakry, crédit photo Amnesty International

Depuis l’élection présidentielle du 18 octobre en Guinée, les forces de l’ordre ont fait un usage excessif de la force tuant par balle plus d’une dizaine de personnes et arrêtant des centaines d’autres lors de manifestations ou d’opérations de police dans des quartiers perçus comme favorables à l’opposition, un homme de plus de 60 ans

dim
25
oct

Tirs sur des manifestants en Guinée: Amnesty épingle les forces de défense et de sécurité…

Des récits de témoins, des images satellites et des vidéos authentifiées et analysées par Amnesty International confirment que les forces de défense et de sécurité guinéennes ont tiré à balles réelles sur des protestataires après l’élection présidentielle contestée du 18 octobre.

sam
17
oct

Présidentielle du dimanche : Amnesty Interpelle les autorités guinéennes…

Des citoyens arrêtés par la police lors d'une manifestation en Guinée

DAKAR- L'élection présidentielle prévue ce dimanche en Guinée est suivie de près par les organisations internationales de défense des droits humains.

sam
10
oct

Fabien Offner : "L’élection d’Alpha Condé en 2010 avait porté l’espoir, mais hélas…"

Fabien Offner, chercheur au bureau d'Amnesty International pour l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale

CONAKRY-Alors que le gouvernement guinéen rejette le récent rapport d'Amnesty International sur les récents crimes commis en Guinée, Fabien OFFNER, chercheur au Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale de l'organisation

sam
03
oct

Guinée : le Gouvernement rejette en bloc le rapport d'Amnesty…

Damantang Albert Camara

CONAKRY-Le gouvernement guinéen rejette en bloc le rapport que vient de publier, Amnesty International intitulé "marcher pour mourir". La note met en évidence la responsabilité des forces de l'ordre

jeu
01
oct

Guinée: le pouvoir d'Alpha Condé épinglé par Amnesty International…

Alpha Condé, président de la République de Guinée

"Au moins 50 personnes tuées en toute impunité dans des manifestations en moins d’un an". Ainsi, a titré Amnesty International son rapport publié ce jeudi 1er octobre 20, sur les récentes répressions des manifestations en Guinée. La note met en avant l'impunité des forces de l'ordre, accusées d'être derrière ces meurtres.

Pages