Commissaire Fabou : "les criminels qui étaient à Bambéto et Kaporo rails…" .