Le parquet de Kindia déclare la guerre aux criminels : "Ils ne méritent pas de vivre…" .