La CENI répond à Diogo Baldé et Marie Hélène : "Ils ont tort…" .