Mamadou Sylla met fin au suspense : « Nous irons aux législatives… » .