Conakry: timide reprise des activités après 48heures de violences meurtrières .