Entre passeports diplomatiques et présidents africains, Benalla embarrasse encore l'Élysée .