Après la plainte de l'opposition, Damaro réplique: "la CEDEAO n'a pas d'armée contre la Guinée" .