Amadou Sara Bah, rescapé du désert : « celui qui m’a séquestré en Algérie logeait à Bambéto… » .