Affaire 28 septembre 2009 : vers de nouvelles inculpations ?

Guinée
Des accusés dans le dossier 28 septembre à la barre du tribunal criminel de Dixinn
Des accusés dans le dossier 28 septembre à la barre du tribunal criminel de Dixinn

CONAKRY-Alors que le procès des auteurs présumés du massacre du 28 septembre 2009 se poursuit à Conakry, de nouvelles inculpations pourraient intervenir dans les prochains jours dans ce dossier, après celles des colonels Bienvenu Lamah, Jean Louis Kpoghomou et compagnie, a appris Africaguinee.com.

Selon nos informations, un nouveau juge d’instruction a été désigné pour entendre de toutes les personnes qui seraient éventuellement citées dans cette affaire et sur lesquelles pèsent des soupçons dans la commission des infractions le 28 septembre 2009 au grand stade de Conakry.

Selon une source judiciaire qui s’est confié à un journaliste d’Africaguinee.com, plusieurs procédures sont en cours.

« Toute personne qui serait citée dans cette affaire sera interpelée si nécessaire pour être entendue. Il n’y aura pas de demi-mesure.

La justice travaillera sereinement pour qu’aucun innocent ne soit condamnée, mais toutes les pistes qui concourront à la manifestation de vérité seront explorées », a confié notre source.

Depuis l’ouverture du procès le 28 septembre dernier, sept accusés ont comparu devant la barre du tribunal criminel de Dixinn. Ils ont nié les charges retenues contre eux. Mais à la différence des autres, le commandant Toumba Diakité a cité des noms de personnes qui selon lui, ont planifié et exécuter le massacre du grand stade de Conakry.

A la suite de ces accusations, plusieurs officiers dont certains membres de la junte actuelle ont été incarcérés.

Dossier à suivre…

Africaguinee.com

Créé le Samedi 03 décembre 2022 à 19:04