Cellou Dalein Diallo : "Il faut que le CNRD arrête son acharnement contre les leaders politiques..."

Guinée
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY- Le leader de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) s'est exprimé sur le dialogue politique ouvert jeudi dernier par le Premier ministre du Gouvernement de la transition. 

Cellou Dalein Diallo a défini le modèle de dialogue demandé par l’ANAD (Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie). Alors que plusieurs leaders politiques sont visés par des poursuites judiciaires, l’ancien premier ministre demande à la junte de mettre à ces « harcèlements judiciaires ».

"Nous sommes demandeurs du dialogue pour que les guinéens se parlent. Mais pour que ce dialogue soit fécond, il faut qu'il ait la confiance et la sérénité. Il faut que le CNRD arrête son acharnement contre les leaders politiques dont certains sont en prison et d'autres en exil. Ceux qui ont milité pour une durée raisonnable de la transition malheureusement, ne jouissent plus de leur liberté", a lancé le leader de l'UFDG.

Quel modèle de dialogue ?

"Nous demandons un dialogue politique où on va parler des élections, du retour à l’ordre constitutionnel. Ce qui suppose que l’ordre du jour va être consacré à l’examen des conditions qui peuvent permettre à notre pays de reprendre sa place au sein de la CEDEAO, de l’Union africaine et que la Guinée bénéficie de la reprise pleine et entière de la coopération notamment avec les partenaires qui nous ont suspendus en raison du coup d’Etat.

Nous demandons un cadre de dialogue où nous discuterons alors du cadre juridique des élections parce qu'il faut un code électoral, il faut au préalable une constitution et après on va discuter des conditions matérielles, techniques et organisationnelles des élections. Il nous faut un fichier électoral, un opérateur technique. Il faut des urnes et naturellement il faut des isoloirs. Mais jusque maintenant, on n’a pas fait l’inventaire de ce qu’on a à faire. Donc il y a un problème", a expliqué Cellou Dalein Diallo.

A suivre…

Oumar Bady Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel : (00224) 666 134 023

Créé le Dimanche 27 novembre 2022 à 12:21