ONU : L'offensive "diplomatique" de Morissanda après les sanctions...

Guinée
Dr Morissanda Kouyaté, ministre des Affaires étrangères, de la coopération internationale, de l’intégration africaine et des guinéens de l’étranger
Dr Morissanda Kouyaté, ministre des Affaires étrangères, de la coopération internationale, de l’intégration africaine et des guinéens de l’étranger

NEW-YORK-Les autorités de la transition se sont lancées dans une offensive diplomatique à l’ONU au lendemain des sanctions infligées à la Guinée par les dirigeants de la communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Présent à New-York, le chef de la diplomatie guinéenne, Dr Mory Sanda Kouyaté mène une sorte de « controffensive » diplomatique tous azimuts à New-York. Il a eu des tête-à-tête de haut niveau avec des dirigeants de l’ONU et de l’Union Africaine (UA).

Pour le cas des Nations-Unis, il assure que l’organisation affiche une volonté à accompagner la Guinée dans cette phase cruciale de son histoire. « On nous a livré le même message à savoir que nous sommes sur la bonne voie et que nous devons continuer à amplifier ce que nous sommes en train de faire sous le leadership du colonel Mamadi Dounbouya », a indiqué le chef de la diplomatie guinéenne.

Lire aussi-Exigences de la Cedeao sur la durée de la transition: La réponse "tranchante" de Bernard Goumou à l’ONU…

M. Kouyaté s’est aussi entretenu avec le président de la commission de l’Union Africaine (UA), le tchadien Moussa Faki Mahamat. « Il m'a rassuré que l'Union Africaine allait s'engager du côté de la CEDEAO pour que les relations entre notre pays et ces deux institutions soient des relations apaisées, normales pouvant nous amener à un accompagnement dans la mise en œuvre des dix points inscrits dans le chronogramme de la transition", a précisé M. Kouyaté.

A suivre…

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 25 septembre 2022 à 22:59

TAGS