Conakry : 35 jeunes formés en menuiserie grâce à la Fondation Orange Guinée reçoivent leurs attestations

Publireportage

CONAKRY-Trente-cinq (35) jeunes apprentis-menuisiers ont reçu, ce vendredi 9 septembre 2022, leurs attestations de fin de formation en menuiserie. Grâce à la Fondation Orange Guinée, ces jeunes ont, pendant quatre (4) mois, suivi une formation qualifiante intense, en menuiserie au Centre de Formation Professionnelle (CFP) de Donka.

Cette formation s'inscrit dans le cadre du projet d'insertion socioprofessionnelle de la Fondation Orange Guinée (FOG) en partenariat avec l'office national de la formation professionnelle et du perfectionnement (ONFPP). Elle a été financièrement et techniquement appuyée par les deux institutions partenaires. 

La des attestations a lieu ce vendredi 9 septembre 2022, dans l'enceinte du Centre de Formation Professionnelle (CFP) de Donka. La cérémonie a connu la présence de l'administratrice générale de la fondation Orange Guinée, Amina Abou Khalil, de la directrice nationale de l’apprentissage, de la formation professionnelle, post-primaire et secondaire, qui a représenté le ministre de l'enseignement technique et de la formation professionnelle, du directeur général de l'ONFPP et plusieurs autres personnalités. 

"Après quatre mois de formation, ces 35 jeunes sont devenus maîtres menuisiers spécialisés en technique de confection de tables bancs et autres produits finis grâce à l'appui financier et matériel de la fondation Orange Guinée et l'ONFPP. C'est l'occasion pour moi de témoigner le dynamisme de la coopération entre notre département et la fondation Orange Guinée, qui est devenue de nos jours un modèle de partage d'expériences et d’acquis dans la formation-apprentissage, dans nos centres de formation. Ce, grâce au leadership de notre ministre", a déclaré le directeur général du CFP, Morifin Keita.

Dans son discours, le directeur général de l’ONFPP a salué ce partenariat avec la fondation Orange Guinée qui a permis la formation de ces 35 jeunes. Toutefois, il souligne qu’il il reste un défi à relever. 

"La formation est une chose, mais on forme pour qu'il y ait un avenir, pour que les bénéficiaires de la formation puissent mettre en œuvre cette formation, soit par l'auto-emploi à travers l'entrepreneuriat ou l'emploi et faire valoir son métier. C'est une première cohorte, nous éperons que d'autres suivront", a déclaré Lancinet Camara.

Pour sa part, l'administratrice générale de la fondation Orange Guinée, a souligné toute sa fierté de voir ce projet produire des résultats qui sont ces jeunes récipiendaires des attestations. 

"C’est une fierté pour nous de savoir que ces jeunes ont été bien formés, et que de notre manière nous contribuons à vos côtés grâce à vous les partenaires à l'employabilité, à l'insertion de ces jeunes qui sont l'avenir de ce pays qui est le nôtre ", a brièvement déclaré Mme Amina Abou Khalil.

Julien K.Mami, responsable mécénat pour le programme éducation à la fondation Orange Guinée a rappelé dans son discours toute l'importance qu'accorde la fondation à l'éducation en Guinée. Celle-ci d'ailleurs se matérialise par leur leitmotiv qui est l'éducation pour tous mais aussi par des partenariats extrêmement bénéfiques pour la nation, comme celui de l'office national de la formation professionnelle et du perfectionnement. 

" Depuis mars 2021, la fondation Orange Guinée s'est engagée auprès de l'Etat, à travers son partenaire l'ONFPP, à accompagner la jeunesse déscolarisée et vulnérable à travers des ateliers dans les centres de formation professionnelle du pays. Nous nous engageons à favoriser l'employabilité et l'autonomie de cette couche vulnérable qu’est la jeunesse guinéenne. 

Aujourd'hui, juste quelques mois après le lancement de cette phase pilote, nous éprouvons un sentiment de satisfaction quant au résultat final et surtout à la qualité des éléments produits. C’est-à-dire des bancs conçus par des jeunes désormais professionnels", a déclaré Julien Mamy. 

L'aventure ne s'arrête pas là, et elle ne devrait jamais s'arrêter car dira-t-il, à la fondation Orange Guinée, « nous sommes résolument orientés vers un numérique solidaire, vecteur de développement humain et facteur d'égalité de chance. C'est pourquoi nous offrirons très prochainement à nos 35 jeunes bénéficiaires, l'opportunité de s'initier au numérique dans nos fab-labs solidaires, et mieux, avec le concours du ministère de l'enseignement technique et de la formation professionnelle, voir ces apprenants intégrés les éco-métiers".

Cette formation de quatre mois dont a bénéficié ces 35 jeunes s'inscrit en droite ligne dans la politique générale du ministère de l'enseignement technique qui réserve une place de choix dans la formation qualifiante de courte durée, a rappelé pour sa part, la directrice nationale de l'apprentissage, de la formation professionnelle, post-primaire et secondaire.

"Aux heureux bénéficiaires, cette formation qualifiante permet votre insertion socioprofessionnelle. Ainsi, vous devez être en mesure de mettre en pratique ces acquis dans votre vie professionnelle afin d'éviter l'émigration irrégulière, le chômage endémique et la dépravation", a lancé madame Fatimatou Ousmane Baldé.

Au nom des 35 jeunes bénéficiaires, Abdoulaye Soumah, leur porte-parole, a exprimé toute leur reconnaissance à l'endroit de la fondation Orange Guinée, son partenaire l'ONFPP ainsi que tous leurs encadreurs et les responsables de leur département tutelle. 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 664 72 76 28

Créé le Vendredi 09 septembre 2022 à 19:44