Mobilisation du 17 août: Pneus brûlés...des cas d'arrestations à Labé

Guinée
Des manifestants brûlent des pneus à Labé
Des manifestants brûlent des pneus à Labé

CONAKRY-A l’appel du Front national pour la défense de la constitution dissous par la junte, des citoyens sont sortis ce mercredi 17 août 2022 à Labé pour manifester.

Des pneus ont été brûlés par des manifestants à certains endroits de la ville qui était sous tension depuis mardi soir à la veille de la manifestation.

Au carrefour Bilaly, des cas d’arrestations ont été enregistrés. Les leaders de l’antenne locale du FNDC parlent de huit interpellations, tandis que des témoins interrogés par Africaguinee.com évoquent 4 arrestations.

 

« Malgré le strict respect de la journée ville morte appelée par le FNDC/Labé, nous regrettons les incursions des forces de défense et de sécurité dans les concessions des paisibles citoyens. Plusieurs mineurs ont été enlevés par la CMIS de Labé appuyée par des militaires lourdement armés. Ils ont été conduits au commissariat central de Labé (...)Nous exigeons la libération de toutes les personnes arbitrairement arrêtées y compris les mineurs », ont indiqué les dirigeants de l’antenne locale du FNDC.

Dans la cité karamoko Alpha, les activités économiques ont été complètement paralysées ce mercredi 17 août 2022. Le marché central est resté fermé, la circulation durement perturbée.

Des véhicules de la police, de la gendarmerie sont visibles çà et là, au niveau des grands carrefours de la ville.

Une dépêche de Thierno Oumar Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 17 août 2022 à 15:46