Santé : Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et la Pharmacie Centrale de Guinée signent une convention de partenariat

Publireportage

CONAKRY-Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de renforcement de la chaine d’approvisionnement des médicaments et produits de santé en République de Guinée, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et la Pharmacie Centrale de Guinée SA (PCG SA) ont signé un protocole d’accord le jeudi 21 avril 2022.

Présidée par l’inspecteur général de la santé Dr Nyakoye Gomou, représentant le ministre de la santé et de l’hygiène publique, cette signature a connu notamment la présence du Représentant pays du Programme Alimentaire Mondial en Guinée Dr Hyoung-Joon Lim, du directeur général de la Pharmacie Centrale de Guinée SA Dr Labila Sagno.  La cérémonie s’est déroulée au siège de la PCG SA.   

Financé par la société japonaise Takeda Pharmaceutical Company Limited à travers son programme de responsabilité sociétale, ce projet vise à renforcer la chaine d’approvisionnement de la santé publique en Guinée. Sa mise en œuvre permettra d’améliorer la disponibilité des médicaments essentiels de qualité dans les formations sanitaires publique du pays.

Ce nouveau projet s’inscrit dans la continuité des actions mises en place entre 2019, 2021 et permettra à approfondir le partenariat entre la PCG et le PAM Guinée. A la PCG SA, il se focalisera sur le renforcement du système de gestion de la flotte grâce à la mise à disposition d’un logiciel de gestion du transport ainsi que l’appui pour son utilisation.

« L’utilisation d’un tel logiciel pourra permettre à la PCG SA d’identifier les décisions stratégiques et opérationnelles à prendre afin d’améliorer la performance de la gestion de la flotte techniques de gestion et de transport. Ce nouveau projet sera également l’occasion pour le PAM d’initier des nouvelles activités de renforcement des chaines d’approvisionnement de produit de santé avec le ministre de la santé et de l’hygiène publique. Ce projet s’appuie sur l’expérience de PAM en matière logistique et ses ressources en terme de gestion de flotte, de transport et gestion de stock. Il s’inscrit également dans le soutien que le PAM apporte depuis plusieurs années aux acteurs de la santé dans la réponse aux crises sanitaires telle que la crise Ebola, qui avait durement frappé l’Afrique de l’Ouest en 2014 ou la réponse à la pandémie au covid-19 plus récemment et dans le renforcement des capacités logistiques sur le long terme. La PCG SA et le PAM travaillent dans le contexte logistique similaire et font donc face au quotidien aux défis opérationnels.

La collaboration mise en place entre nos deux structures depuis 2019 a favorisé l’échange des connaissances et du savoir et a permis d’aborder les uns des autres. Grâce à la qualité de ce partenariat de collaboration, de nombreuses actions mises en place en Guinée, ont pu être reproduites dans d’autres pays en partenariat avec d’autres gouvernements et pharmacies centrales. C’est donc un honneur et un privilège pour le PAM de pouvoir continuer à soutenir la PCG SA dans la réalisation de ses objectifs de long terme en vue de l’amélioration de la disponibilité des médicaments essentiels en Guinée », a déclaré Dr Hyoung-Joon Lim.

De son côté, le directeur général de la PCG SA a rappelé également que depuis 2019, l’entreprise qu’il dirige est en collaboration avec le PAM sur le volet chaine logistique en matière de renforcement. « Connaissant l’expertise du PAM en matière de gestion de la flotte de camions dans le monde, nous avons estimé qu’on pouvait nous appuyer dans le cadre de la mise en œuvre des procédures et des outils de la gestion de la grande flotte de la pharmacie centrale. A partir de la signature de cette convention, il faut s’attendre à une visibilité de la gestion de la chaine d’approvisionnement, à une gestion rationnelle de nos véhicules. Ce partenariat va également nous permettre de renforcer les capacités, compétences de nos agents », a affirmé Dr Labila Sagno.

Le Directeur général de la PCG SA a souligné quelques difficultés auxquelles l’entreprise est confrontée. C’est le problème de stockage des produits. « Nous avons fait un plaidoyer pour voir si le PAM va prendre en compte ce projet pour réhabiliter et aménager nos entrepôts », at il précisé.

Pour l’inspecteur général de la santé, l’assurance qualité des médicaments reste et demeure une préoccupation absolue pour le système de santé guinéen. La centrale d’achat qui est la Pharmacie Centrale de Guinée est une partie intégrante de la logistique intégrée du système. Elle a bénéficié ces derniers temps des réformes ayant abouti davantage à la qualification de ses services liés aux besoins de la population. Parmi ces réformes, Dr Gomou a cité entre autres : le changement de son statut qui l’a rendu plus autonome ; l’augmentation de ses succursales à l’intérieur du pays.

« Nous remercions le programme alimentaire mondial qui vient de renforcer cet acquis en garantissant les moyens de transport des médicaments et autres produits de santé. Les bonnes pratiques de distributions pharmaceutiques exigent des moyens logistiques adéquats car le médicament peut être transformé facilement en poison quand les conditions de conservation ne sont pas respectées », a souligné Dr Nyakoye Gomou. Il ajoute que le ministère de la santé aura pour mission de suivre scrupuleusement le respect de l’application de ce protocole d’accord.

« La préoccupation du Président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya est de mettre la population Guinéenne en position de confiance vis-à-vis du système de santé et de l’approvisionnement en médicaments de bonne qualité reste un point saillant de cette démarche. C’est pourquoi, nous n’allons pas cesser de remercier tous les autres partenaires impliqués dans le processus de renforcement de la chaine nationale d’approvisionnement en médicament », a déclaré Dr Nyakoye Gomou, inspecteur général de la santé.  

Le PAM entretient une relation de longue date avec la PCG SA. En effet, le PAM et la PCG SA ont collaboré efficacement pendant la crise Ebola (2014-2016). Cette collaboration s’est renforcée en se diversifiant au fil des années. Depuis 2019, la PCG SA et le PAM ont également établi un partenariat technique (projet SOLVE), pour travailler conjointement sur l'amélioration du transport et du stockage. Le projet de renforcement de la chaine d'approvisionnement en matière de santé, financé par Takeda, permettra de poursuivre et approfondir ce partenariat.

Pour lutter contre la faim, chaque année le Programme Alimentaire Mondial (PAM) apporte de l'assistance alimentaire à plus de 100 millions de personnes dans plus de 80 pays. Pour coordonner sa chaine d'approvisionnement, le PAM s'appuie sur sa division Supply Chain qui comprend des équipes spécialisées dans l'aviation, le fret maritime et le transport routier.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 655 311 114

Créé le Lundi 25 avril 2022 à 14:07

TAGS