L’ANAD soutient la Cedeao face au CNRD : "L’intervention d’un facilitateur est urgente…"

Guinée
Aliou Condé, Secrétaire général de l'UFDG, membre de l'ANAD
Aliou Condé, Secrétaire général de l'UFDG, membre de l'ANAD

CONAKRY- L’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (ANAD) soutient la position de la position des dirigeants de la CEDEAO face au CNRD [junte militaire au pouvoir en Guinée] par rapport à la conduite de la transition.

Réunis en plénière ce mardi 29 mars 2022, les dirigeant de ce bloc politique ont indiqué que les manquements au processus de la transition mentionnés dans le communiqué de la Cedeao sont ceux que la classe politique, notamment l’ANAD et le G58, n’a cessé de déplorer. A cet égard, l’ANAD exhorte les autorités de la transition à prendre en considération les préoccupations de la CEDEAO en procédant :

  • A la finalisation d’un chronogramme de la transition dans le délai imparti par l’institution régionale ;
  • A la mise en place d'un cadre de dialogue avec les acteurs politiques et la société civile pour une gestion inclusive, apaisée et réussie de la transition ;
  • Au respect des dispositions légales et réglementaires dans le processus de récupération des biens présumés appartenir à l’Etat.

L’intervention d’un facilitateur est urgente

L’Alliance politique dirigée par Cellou Dalein Diallo reconnaît que les crispations sociopolitiques que connaît la Guinée pays rendent nécessaire et urgente l’intervention d’un facilitateur pour susciter et entretenir le dialogue entre toutes les parties prenantes.

Publier la liste nominative des membres du CNRD

« C’est pourquoi l’ANAD soutient la décision de la CEDEAO de nommer un facilitateur pour la Guinée. Face à la situation de grande fragilité de tous ordres de notre pays, dans une conjoncture mondiale pleine d’incertitudes, nous avons besoin de rassemblement », averti l’ANAD qui rappelle au CNRD la nécessité et l'urgence de publier la liste nominative de ses membres. « C'est un acte important qui participe à la transparence et à la responsabilisation de la gestion des affaires publiques », relève ce front politique.

Réitérant sa disposition à participer à toute initiative inclusive permettant de renouer avec l’ordre constitutionnel dans les meilleurs délais, l’ANAD averti qu’elle est aussi déterminée à user de « tous les moyens légaux et légitimes » pour défendre les droits et les libertés des guinéens à choisir ceux auxquels ils veulent confier le destin de la nation.

A suivre...

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 29 mars 2022 à 18:15

TAGS