Mamady Diallo, préfet de Mamou : "Pourquoi j’ai interdit le meeting de l’UFDG à Kégnéko…"

Guinée
Commandant Mamady Diallo, préfet de Mamou
Commandant Mamady Diallo, préfet de Mamou

MAMOU-Engagé dans une démarche de redynamisation de ses structures, le parti Union des forces Démocratiques de Guinée (UFDG), dirigé par Cellou Dalein Diallo a été interdit de tenir un meeting dans la sous-préfecture de Kégnéko, mercredi 02 mars.

Les dirigeants locaux du parti indexent le préfet de Mamou d’être derrière cette interdiction. Interrogé par Africaguinee.com sur les raisons de cette décision, le premier responsable de la préfecture de Mamou s’est justifié à sa façon.

Commandant Mamady Diallo précise que pour le moment, les activités politiques sont interdites. Selon lui, la mesure ne vise pas que l’UFDG, d’autant plus qu’il avait auparavant pris une décision similaire avec le RPG arc-en-ciel, l’ancien parti au Pouvoir.

« Effectivement le sous-préfet m’a appelé pour m’informer (de la présence de cette délégation de l’UFDG à Kégnéko). J’ai instruit au sous-préfet de leur dire de venir me voir pour que je sache de quoi il s’agit. Puisque les activités politiques sont interdites pour le moment.

Des responsables du RPG arc-en-ciel étaient également venus me voir pour ça. J’ai dit non, parce qu’on n’a pas officiellement lancé les activités politiques d’abord. Plusieurs autres (partis) étaient aussi venus, mais j’ai dit non », a expliqué le commandant Mamady Diallo. 

Le préfet de Mamou précise toutefois qu’il n’a pas exigé la signature d’un ordre de mission. « Cela ne relève pas de mon ressort », a-t-il précisé.

Habib Samaké,

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Mamou

Créé le Vendredi 04 mars 2022 à 14:00

TAGS