Téliano jette un pavé dans la mare : "Certains ont envoyé leur petite amie au CNT…"

Guinée
Jean Marc Teliano, leader du RDIG
Jean Marc Teliano, leader du RDIG

CONAKRY-Alors que l’ANAD continue de crier à "l’injustice" dont elle aurait subi dans la désignation des conseillers nationaux au Conseil National de Transition, Jean Marc Teliano, vient de jeter un nouveau pavé dans la mare.

Dans un entretien accordé ce jeudi 27 janvier 2022 à notre rédaction, le leader du parti RDIG (Rassemblement pour le Développement Intégré de Guinée), a exprimé son étonnement par rapport au partage des quinze places réservées aux partis politiques.

« Quand vous voyez les nominations et la façon sélective dont le CNT a été composé, ça donne à réfléchir. Je ne peux pas comprendre que l'ANAD ait un seul représentant (au CNT).  Parce qu'on le veuille ou pas, l'UFDG est la première force politique en République de Guinée », a martelé Jean Marc Téliano dont le parti a été "sevré" de conseiller.

L’ancien ministre de l’Agriculture ne cache pas son pessimisme et affirme que certains ont envoyé leur cousin, fils et même leur petite-amie.

« Je vois des dirigeants de partis qui ont envoyé leur cousin, leur fils, leur petite-amie. Je suis pessimiste. Mais on observe, on va voir ce que la suite va nous apporter », a lancé le leader du RDIG.

A suivre…

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 27 janvier 2022 à 18:47