De la nécessité de comprendre la pression que subit « Laye Madi » et celle de la vigilance citoyenne

Libre opinion
Alpha Mamadou Diallo AMD
Alpha Mamadou Diallo AMD

De la nécessité de comprendre la pression que subit le Colonel Mamadi Doumbouya et celle de la vigilance citoyenne pour ne pas perdre de vue les objectifs essentiels de la transition .

 

Pour avoir détrôné un régime népotiste et de concussion auquel  il appartenait lui même le chef de la Junte et président de la transition Colonel Mamadi Doumbouya ne doit pas avoir un sommeil aisé..

 

Quand on lance un ambitieux projet de lutte contre la corruption et que les premiers sur la liste soient des amis et des connaissances que l'on côtoyait au quotidien avant le 5 Septembre, il est aisé d'imaginer la pression que l'on subit en de pareilles circonstances..

 

C'est pourquoi le président de la transition doit accepter de se faire entourer par des hommes intègres et d'un niveau d'éthique très élevé pour l'aider à mener les réformes nécessaires.

 

Ceux là sauront avec justesse lui dire dans le langage qui sied ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire ..

 

Il faut être de mauvaise foi pour ne pas remarquer la sincérité que dégage le Colonel Président lors de ses différentes sorties télévisées

 

Des lèvres tout le temps secs sont la preuve qu'à peine s'il trouve le temps de boire de l'eau régulièrement. Je lui recommanderai cependant de se désaltérer régulièrement car nous le voulons pour longtemps afin de vivre en ancien Président et au delà de cette période de transition afin de profiter des honneurs pour services rendus à la nation .

 

Cependant il est important que notre président et son équipe se rappellent que les anciens ministres de l'ancien régime et leurs suppôts hauts cadres tapis dans l'administration actuelle ne lui porteront jamais  dans leurs cœurs .

Il leur a retiré du sucre et du miel de la bouche.

 

En revenant donc dans l'administration sous de nouveaux décrets, ils sont conscients qu'ils ne peuvent  plus s'en faire plein les poches comme sous le régime de Alpha Condé.

 

C'est pourquoi de nos jours le souci  principal pour eux, reste et demeure comment échapper à la traque des biens mal acquis. .

 

Dans ce combat, le Colonel Président doit être intransigeant.

Tolérance zéro contre les délinquants économiques. Nous apprenons cependant avec joie  qu'il est sans état d'âme et que s'il se rendait compte avoir été trompé par un proche il n'hésite pas d'éloigner ce dernier de son cercle restreint car pour lui la Guinée vient avant tout .

 

Qu'est ce que nous souhaitons pour le CNRD ? CEST DE SORTIR PAR LA GRANDE PORTE DE L'HISTOIRE AU SOIR DE CETTE TRANSITION.

 

Pour avoir mené un coup d'Etat avec une unité d'élite prête à se sacrifier pour lui sauver la peau, il aura certainement fallu être un leader qui aurait démontré à suffisance à ses compagnons d'armes que toutes les  actions qu'il mène vont dans le sens de la défense des intérêts de la troupe. Je puis alors conclure sans risque de me tromper que le Colonel est un bon meneur d'hommes.

 

Le président de la transition et le CNRD ne doivent pas perdre de vue le rôle joué par le FNDC et la classe politique reunis en une seule force sociale pour s'opposer au projet du 3ème Mandat. C'est grâce aux combats du FNDC et de la classe politique que l'ancien régime a été affaibli . Croire donc qu'on pourrait réussir cette transition en ne créant pas un cadre de dialogue approprié avec  ces forces vives de la Nation serait une erreur.

 

Une transition politique doit être guidée par un esprit de consensus et de consultation.

 

De mon point de vue la durée de la transition importe peu. C'est l'efficacité des remèdes et la volonté d'appliquer et de faire appliquer ces remèdes qui sont plus importantes..

 

Une transition pourrait bien être longue cependant si les solutions proposées ne sont pas efficaces, nous pourrons bien revenir à la case de départ .Le cas d'exemple est  la longue transition politique dirigée par le CMRN de feu Général Lansana Conté. Cette transition s'était étalée de 1984 à 1993 date des premières élections démocratiques soit 9 ans de transition militaire.. Hélas cette longue transition nous avait conduit à un coup d'Etat au lendemain de la mort de feu Président Lansana Conté.

 

Une transition pourrait bien tout aussi être courte sans être efficace .Le cas d'exemple est la transition conduite successivement par le Capitaine Dadis et le Général Sekouba Konate.

 

IL EST DONC BIEN POSSIBLE DE POSER DE GRANDS ACTES ET DE METTRE EN PLACE DES INSTITUTIONS FORTES DANS UN DÉLAIS RAISONNABLE et c'est ce que  je recommande au CNRD et au Gouvernement de Mohamed Béavogui

 

Tout dépend de la volonté, de la méthodologie et de l'organisation. Les slogans du CNRD devront donc être. EFFICACITÉ ET VOLONTÉ POLITIQUE

 

Le président Mamadi Doumbouya par certains choix audacieux de ses ministres a montré qu'il n'a pas peur d'être jugé surtout s'il est convaincu que son choix est une somme de compétence et de probité. Les exemples sont en effet nombreux dans ce gouvernement de transition.

 

Il est aussi loisible de remarquer le courage du Colonel Président à  supporter la pression de ses frères d'armes et à les cantonner dans les casernes et pour les rares cas dans l'administration déconcentrée. Ceci prouve à suffisance le caractère courageux et audacieux du Colonel

 

C'est avec la même audace qu'il doit conduire l'assainissement de l'administration publique et parapublique infestée par le régime du RPG et de ses militants politiques.

 

Notre administration doit être dépolitisée. Au sein du RPG il y a bel et bien des cadres valeureux et compétents qui ne se sont pas fourvoyés dans la promotion du 3ème Mandat.

 

Il faut les identifier et les intégrer au nom du slogan de l'inclusion prôné par le CNRD.

 

Pour les promoteurs du 3ème Mandat, ils ont le choix libre et le droit de se présenter aux futures élections si aucun délit n'est retenu contre eux. Il appartiendra donc  au seul peuple de Guinee de choisir ses futurs dirigeants démocratiques.

 

MON très cher président.

 

Allons à l'essentiel.

 

Fixez nous le cap.

 

L'objectif principal d'une Transition c'est la mise en place d'institutions dans le but de transmettre le pouvoir à un régime démocratiquement élu.

 

Une transition n'est pas un régime POLITIQUE qui devrait s'atteler aux programmes de développement du pays .

Une transition est là pour assurer le service minimum et faciliter le transfert du pouvoir de façon démocratique et inclusive. .

Nous voulons que la Transition réussisse .

Nous voulons que le CNRD réussisse

 

Nous sommes les valeureux soutiens du CNRD.

 

Par ce que nous aimons la Guinée.

Alpha Mamadou Diallo AMD

Guinéen Expatrié au Ghana.

Créé le Mardi 21 décembre 2021 à 9:19