Projet de préservation de l’héritage culturel des groupes ethniques en voie de disparition en Guinée

Guinée

La Guinéenne, Mme N’Diaye Bintou Camara spécialiste en développement durable, à travers son institut de recherches et d’études des savoirs locaux et autochtones “Links-Guinea “ réalise un projet de documentation de l’héritage culturel (langues et traditions) des groupes ethniques en danger d’extinction en Guinée dont le Nalou, Mèni, Tenda (Bassari, Coniagui, Bédik, Badiaranké) et Baga (Manduri, Sitemu, Binari, M’boteni, Kaloum)

Pour sa 1ère phase, Mme N’Diaye Bintou Camara collabore avec l’ONG Américaine Wikitongues, la faculté des religions de l’université de Harvard et la Direction Nationale du patrimoine historique de Guinée du Ministère de la culture, du tourisme et de l’artisanat pour la mise en œuvre d’un programme de préservation du patrimoine culturel Nalou focalisé sur la langue et la spiritualité.

Le programme sera basé sur :

  • La recherche et la documentation de matériel audio /vidéos, dictionnaires et matériels didactiques en Nalou/Français/Anglais dans la sous-préfecture de Kanfarandé (Boké)
  • L’organisation de la cérémonie annuelle de célébration du culte des ancêtres a Kablick dans le district de Kadingnè sur l’archipel des îles Tristao, (Boké)
  • La publication de la documentation sur les plateformes internationales en collaboration avec National Geographic et Wikimedia (USA)
  • L’archivage à la Direction nationale des archives de Guinée et la bibliothèque des congrès de New York (USA)
  • La restauration de la cour royale de Dinah Salifou dernier Roi des Nalou à Sogoboli (Boké).

L’objectif général de l’institut est de proposer des solutions durables pour la préservation de l’identité culturelle des communautés issues des tribus autochtones et de revitaliser les systèmes de savoirs ancestraux.

Pour assurer la pérennité de ce projet, une thèse sur l'étude de la spiritualité Nalou sera présentée par Mme N’Diaye à la conférence inaugurale du programme « Évolution de la Spiritualité » à la faculté des religions de l’université de Harvard à Cambridge (USA) en Avril 2022.

Créé le Mardi 07 décembre 2021 à 11:57