Guinée : "Aucune manœuvre ne viendra de la MRU pour déstabiliser la Transition en cours…"

Guinée
Le Ministre des affaires étrangères Libérien Dee Maxwel Saah Kemayah et de l'Ambassadeur Medina A. Wesseh, Secrétaire générale de l'union du fleuve Mano
Le Ministre des affaires étrangères Libérien Dee Maxwel Saah Kemayah et de l'Ambassadeur Medina A. Wesseh, Secrétaire générale de l'union du fleuve Mano

CONAKRY-Une importante délégation de la Mano River Union conduite par le Ministre des affaires étrangères Libérien Dee Maxwel Saah Kemayah et de l'Ambassadeur Medina A. Wesseh, Secrétaire générale de l'union du fleuve Mano, séjourne à Conakry.

Les émissaires de cette organisation régionale ont été reçus ce dimanche 5 décembre 2021 par le ministre guinéen des affaires étrangères Morissanda Kouyaté. Objectif de la visite, échanger sur la situation sécuritaire, de la paix et de la Transition en Cours en Guinée. 

"Nous sommes là aujourd'hui dans le cadre de la conférence de l'union du fleuve Mano qui s'est déroulée du 22 au 23 novembre. C'est suite à cette réunion qu'il avait été décidé d’envoyer des délégués en Guinée pour rencontrer les autorités guinéennes afin de s'enquérir du déroulement de la Transition", a indiqué l'Ambassadeur Medina A. Wesseh, Secrétaire général de l'union du fleuve Mano.

Du 22 au 23 novembre dernier l'union du fleuve Mano avait tenu une réunion au Libéria, axée sur la paix, la sécurité et de la démocratie. C’est suite à cette réunion que cette importante délégation de la MANO RIVER UNION (MRU) séjourne à Conakry. L’objectif est d’initier de manière directe avec le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, le gouvernement, des actions efficaces pour le maintien de la paix et la fraternité au sein de l’Union.  

« Le plus important, nous avons apporté un message au gouvernement et au peuple de Guinée qu’aucune parcelle de terre de la Côte d'Ivoire, de la Sierra Leone ou du Libéria ne sera utilisée pour déstabiliser la Transition qui se déroule en Guinée. Nous avons réitéré ce même message au ministre des affaires étrangères et nous le transmettons au Président de la transition Colonel Mamadi Doumbouya.

Aucune manœuvre ne sera acceptée dans les pays voisins directs membres de l'union du fleuve Mano pour déstabiliser la transition paisible en cours en Guinée. L'union du fleuve Mano travaillera de manière très proche avec les collaborateurs de la Guinée sur une feuille de route. Nous remercions les autorités guinéennes pour les actes déjà postés jusqu'ici. Nous allons rapporter le résultat fructueux que nous avons eu à la suite de cette rencontre. Et nous espérons qu'il y aura une feuille de route qui va nous guider pour cette transition", a précisé le chef de la diplomatie libérienne.

Retour de l’ascenseur…

« Nous avons initié cette visite dans un esprit de fraternité au sein de l'union. Lorsque nous avons eu une situation de crise au Libéria, même en Côte d’Ivoire ou encore en Sierra Leone, la République Guinée était présente. Ils sont restés toujours là-bas à travers leur engagement dans un effort d'intégrité de l'union.

Aujourd'hui nous pouvons savourer la paix, la sécurité, le développement, la stabilité et le processus démocratique qui sont ancrés dans ces pays. C'est pourquoi aujourd'hui nous pouvons être tranquille. La MRU devrait aider la Guinée. Ce n'est pas une faveur que nous faisons à la Guinée c'est une obligation inconditionnelle que nous devons au peuple de Guinée et à son gouvernement. 

Nous sommes les voisins directs, nous sommes très heureux d'être ici. Tout ce que nous faisons au compte de cette mission, c'est pour apporter l'aide de l'union à tous les efforts consentis par l'union africaine, la CEDEAO et de tous les partenaires bi et multilatéraux pour une transition paisible en Guinée », a déclaré le ministre des affaires étrangères du Libéria M. Dee Maxwel Saah Kemayah.

 

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Dimanche 05 décembre 2021 à 16:49