Guinée : Gupol, le portail d'orientation des bacheliers accusé "d'arnaque"

Guinée
Image d’illustration
Image d’illustration

CONAKRY-Alors que la rentrée universitaire pour les bacheliers 2021 est prévue le 15 novembre prochain, certains des futurs étudiants affirment avoir été victimes d'arnaque de la part des gestionnaires de la plateforme Gupol, le portail d'orientation mis en place par le ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche Scientifique et de l'innovation. 

Comment cette arnaque a-t-elle été opérée ?

En effet, explique un candidat, c'est dès après la clôture des orientations qu'on leur a envoyé sur la plateforme un message leur demandant de payer une somme deux cent cinquante mille francs guinéens (250 000) pour les frais d'inscription à l'université où ils ont été orientés. Ce, contrairement à la décision du ministère de l'enseignement supérieur qui a fixé les frais d'inscription à 50 000 Fg, et 30 000 Fg pour la réinscription. 

"Nous bacheliers de la session 2021 avons été victimes d’arnaque de la part de la plateforme Gupol. En effet, dès après la sortie des résultats des orientations, un message nous a été envoyé par Gupol spéculant que l’inscription s’effectue sur la plateforme. J'ai payé 250.000fg sur Gupol. Par la suite à l’université, on nous dit que l’inscription se fait là-bas à 50.000fg et que l’argent payé sur Gupol ne compte pas.

J’ai contacté que le ministère de l’enseignement supérieur via leur page officielle. Ils m’ont assuré que je serai remboursé. J’ai envoyé toutes les preuves et depuis aucune réponse de leur part. Je leur ai écrit mais ils ne répondent plus, cela fait presque deux semaines.  Et je ne suis pas la seule victime d’ailleurs", témoigne Ibrahima bachelier.

Que dit le message ?

"Inscrivez-vous sur la plateforme GUPOL avant le 15/11/2021. ATTENTION L'INSCRIPTION SUR GUPOL EST UNE ÉTAPE ADMINISTRATIVE OBLIGATOIRE. Si vous ne vous inscrivez pas, votre orientation ne sera pas validée et votre place sera supprimée dans l'institution en question".  C'est le message qu'a reçu Ibrahima de la part de la plateforme Gupol. Comme lui, plusieurs autres bacheliers disent avoir reçu le même message.

Croyant en leur sincérité, un autre jeune Bachelier qui a contacté Africaguinee.com a immédiatement payé la somme. Il s’interroge sur la destination de cette somme.

 "J'ai payé une somme de 250.000fg sur Gupol pour une inscription qui pour eux est obligatoire mais on n’arrive pas à comprendre où est allé l'argent et ça va servir à quoi" s'interroge cet autre bachelier. 

Le ministère de l’enseignement supérieur de la recherche Scientifique de l'innovation que nous avons contacté a précisé que ce service n'est pas lié au département. " C'est le service des nouvelles technologies de l'information qui s'occupe de cette affaire. Ce n'est pas le département", précise un cadre du ministère. 

Toutes nos tentatives pour recouper cette information auprès de la plate-forme Gupol sont pour le moment vaines.

Affaire à suivre…

 

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 655 311 114

Créé le Mardi 09 novembre 2021 à 11:08