Charte de la transition : la position du camp de Cellou Dalein Diallo…

Guinée
Des leaders de l'ANAD
Des leaders de l'ANAD

CONAKRY- L’Alliance nationale pour l’alternance démocratique (ANAD) a exprimé sa position par rapport à la charte de transition rendue publique, lundi 27 septembre 2021, par le CNRD (comité national du rassemblement pour le développement).

Ce bloc politique dirigé par Cellou Dalein Diallo note assez d’éléments positifs dans la charte et relève que plusieurs de ses recommandations ont été prises en compte. L’ANAD salue aussi l’exclusion des promoteurs du troisième mandat dans certains organes de la transition. Ce qui selon elle, envoie un signal fort au peuple de Guinée.

« Le premier conseil donné par l’ANAD au CNRD était la nécessité d’élaborer rapidement une charte de la transition. Ce qui est fait et c'est un grand pas par rapport à la visibilité dont nous avions besoin.

Maintenant, en ce qui concerne le contenu, il y a évidemment assez d’éléments positifs dedans. Nous comprenons que les autorités de la transition veulent organiser toutes les élections pendant la transition. Ce qui va permettre au futur président qui sera élu de s’occuper de développement. Cette proposition avait été faite par l’ANAD dans son mémorandum.

Nous avons aussi constaté qu’un message fort a été envoyé au peuple de Guinée par le CNRD, à travers l’exclusion des promoteurs du troisième mandat. Nous pensons que cela servira de leçons dans le futur, pour éviter de comportements similaires anti-républicains.

On a aussi noté que le premier ministre sera un civil compétent, connu pour ses convictions et sa probité. Nous espérons que cela sera ouvert à tous les guinéens et que le bon choix sera fait.

Par rapport à la durée qui n’est pas déterminée, on a donné une plus grande responsabilité aux forces vives. Nous interpelons tout un chacun pour que rapidement on puisse trouver un consensus. C’est aussi une responsabilité du CNRD afin qu’on aille plus vite pour répondre à cette demande de la communauté internationale sur la durée. Ceci permettra de lever les sanctions. Parce qu'il est important que la Guinée entre dans la normalité afin qu'elle bénéficie  de l'aide internationale par rapport à la transition », a confié à Africaguinee.com le chargé de communication de l’ANAD, Kéamou Bogola Haba.

A suivre…

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 28 septembre 2021 à 15:49

TAGS