Guinée : "L’ensemble du territoire placé en vigilance renforcée…" par la France

Guinée
Alpha Condé, Emmanuel Macron
Alpha Condé, Emmanuel Macron

CONAKRY-Alors qu'elle est secouée par la pandémie de la COVID-19, la Guinée vient d'enregistrer un cas de fièvre hémorragique Marburg, dans un contexte de tension sociale exacerbée par la hausse récente du prix des produits pétroliers.  

Le cas de malade à virus Marburg a été diagnostiqué le 4 aout 2021 dans la préfecture de Guéckédou, en Guinée forestière, la région où l'épidémie Ebola vient d'être vaincue.

Le patient zéro, un homme d'une quarantaine d'année a succombé et des investigations sont en cours pour circonscrire la maladie. Le village de Témessadou, berceau du virus a été placé en quarantaine.

Alors qu'un flou entoure l'origine de l'émergence de cette nouvelle maladie, la France recommande à ses ressortissants  de limiter les déplacements en Guinée forestière et de se tenir régulièrement informé de l’évolution de l’épidémie.

Sécurité

Des manifestations de nature politique et/ou des mouvements sociaux contre la vie chère, les coupures d’électricité ou d’eau notamment restent susceptibles de se produire et d’occasionner des violences à Conakry et en province, précise France Diplomatie, qui recommande d’éviter tout rassemblement.

"L’ensemble du territoire guinéen est placé en vigilance renforcée…", précise la note consultée par Africaguinee.com.

Créé le Mercredi 11 août 2021 à 19:31