Affaire JO de Tokyo: " On n’a jamais été aussi proche d’une médaille Olympique"

Guinée
Elhadj Ben Daouda Nassoko, secrétaire général du comité National Olympique Sportif Guinéen (CNOSG)
Elhadj Ben Daouda Nassoko, secrétaire général du comité National Olympique Sportif Guinéen (CNOSG)

CONAKRY- Le drapeau guinéen ne flottera pas dans les airs de Tokyo où démarrent ce vendredi 23 juillet 21, les Jeux Olympiques. Une grosse déception pour le comité National Olympique Sportif Guinéen (CNOSG), qui avait âprement travaillé avec les athlètes guinéens pour ramener une médaille en Guinée.

Interrogé en exclusivité par Africaguinee.com, le secrétaire général du CNOSG, se dit interloqué par cette décision qu’il considère comme un couperet sur la tête de son organisation sportive. Selon Elhadj Ben Daouda Nassoko, le timing a été trop court pour prendre une telle décision, qu’il considère comme un arrêt.

‘’ Nous avons été surpris de recevoir cette note de la part du ministère des Sports. A chaud comme ça nous n’avons pris aucune décision, mais on prend acte de ce verdict. Si au départ, nous avions été consultés, on aurait examiné autrement ce problème.  Nous avons été appelés par le ministre à travers son cabinet pour nous dire que nos athlètes ne seront pas du rendez-vous de Tokyo. Cette décision est tombée tel un couperet’’ a regretté le secrétaire général du CNOSG.

Lire aussi-Jeux olympiques de Rio : « Comment les deux athlètes ont fui après la compétition… » (Ben Daouada Nassoko)

La Guinée avait une seule sportive guinéenne qualifiée sur tapis en lutte. Hélas, elle ne fera pas partie du voyage de Tokyo tout comme les autres athlètes.

‘’ Nous avons une lutteuse guinéenne qui a été qualifiée. Franchement, on n’a jamais été aussi proche d’une médaille Olympique cette année. C’est vraiment regrettable. Je ne saurais quoi dire, est-ce une erreur administrative ou pas ? ‘’ s’est interrogé Ben Daouda Nasoko.

Pour ceux qui explorent la faute administrative, le secrétaire général, du revers de la main, botte cette rumeur en touche.

 ‘’ Le hic, la remise du drapeau aux athlètes a été effectuée, nous avions travaillé au pire des moments du COVID 19, nous avions d’arrache-pied œuvré avec le département des sports. Pendant quatre années de suite, la solidarité Olympique et le Comité International Olympique (CIO) nous ont aidés pour le développement sportif en Guinée. Que cette nouvelle tombe, c’est vraiment une surprise désagréable ‘’, déplore-t-il.

Le gouvernement guinéen à travers le ministère des Sports, a décidé à la dernière minute de renoncer à la participation de la Guinée, à la 32ème Olympiade de Tokyo. Cette décision aussi curieuse qu'inattendue a été motivée officiellement par la recrudescence de la Covid-19, dans le monde.

A suivre…

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Jeudi 22 juillet 2021 à 11:43