Labé : L'ambitieux projet écologique de Kalidou Dieng…

Moyenne Guinée
Kaliidou Dieng
Kaliidou Dieng

LABE-A l’instar des autres villes du pays, Labé est confrontée à une prolifération des plastiques, une menace pour l'environnement. Pour faire face à ce fléau, Kalidou Dieng a pris une initiative plutôt géniale. Il confectionne des sacs en papier, "biodégradables", que les consommateurs peuvent utiliser, en lieu et place des sacs en plastiques, qui contribuent à la pollution de l’environnement.

On retrouve des sachets en plastique partout dans la rue, les caniveaux, les marchés et les dépotoirs. Un constat qui irrite Kalidou Dieng, responsable de la fédération préfectorale des artisans de Labé. « Dans la ville, nous avons constaté que 70% des ordures sont constituées de plastiques. Leur effet négatif sur l’environnement nous a poussés à confectionner des sacs en papier comme l’ont fait d'autres pays. L’idée c’est de remplacer les plastiques par des sacs biodégradables », explique Kalidou Dieng, chaudronnier de profession qui déplore le manque de matières premières pour la confection de sacs en papier.

« Nous obtenons la matière très difficilement avec les librairies. Nous achetons par rouleau. Les papiers recyclés tels que les sacs de ciment, de farine et tous ne sont pas tellement adaptés et appropriés pour faire des sacs propres que l’on peut utiliser partout pour les aliments. Nous avons estimé que travailler avec les libraires et avoir du papier par rouleau serait très favorable à la fabrication. Mais cela coûte très cher. Un rouleau de papier ne peut pas sortir beaucoup de sacs. Il y a des bonnes volontés qui tiennent à accompagner l’assainissement de l’environnement qui achètent les sacs pour en faire la promotion » a-t-il indiqué

 Les sacs en papier sont en plusieurs dimensions, ajoute M. Dieng.  « Nous avons plusieurs dimensions. Les prix varient, les plus grands sacs coûtent 5000 Gnf. Il est réutilisable plusieurs fois. Si vous l’utilisez, après vous pouvez le plier et le mettre quelque part. Quand il sera usé, il peut aussi nous servir à fabriquer quelque chose. On peut le mixer avec d’autres choses pour en faire du charbon. Il peut aussi être utilisé dans la fabrication du compost. C’est un papier qui est recyclable. (…) Le plastique n’est pas biodégradable et son usage est dangereux pour l’environnement. Vous savez, nous ne sommes pas les premiers à tenter d’utiliser ces sacs en papier. Il y a d’autres pays déjà qui ont vaincu la pollution de l’environnement avec les déchets plastiques à travers la mise en circulation des sacs en papier», explique Kalidou Dieng.

Au-delà des sacs en papier, l’artisan fabrique aussi des pavés avec les déchets plastiques. « Dans le souci d’assainir l’environnement, nous recyclons les déchets plastiques en les transformant en pavés en bordure des routes, des meubles. C’est une matière qui a une forte densité. On peut expérimenter la réalisation des piliers et des poutres avec les déchets plastiques. Cela va nous aider à assainir et à mieux maîtriser notre environnement. C’est pourquoi, on n’a mis au point la transformation des déchets plastiques », explique-t-il tout en sollicitant l’aide de l’Etat.

« Nous demandons le soutien de l’Etat à notre projet en terme d’accompagnement, de subvention, de promotion » plaide-t-il.

 

Depuis Labé, Thierno Oumar Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 07 avril 2021 à 10:50

TAGS