Double drame à Kindia : Deux corps repêchés dans les eaux à Bangouyah…

Echos de nos régions
Les services de la protection civile de Kindia
Les services de la protection civile de Kindia

KINDIA-Deux cadavres -un homme d'une trentaine d'années et un adolescent de 13 ans- ont été repêchés dans les eaux dans la sous-préfecture de Bangouya (Kindia). La double découverte macabre a eu lieu ce lundi 05 avril à des endroits différents.

L'homme a été vu flottant par des enfants qui se baignaient à Lontonkhouré, un secteur de la Commune Rurale de Bangouya. Aucune information n'a filtré sur son identité, et aussitôt les autorités ont pris des dispositions pour son inhumation.

La semaine dernière un naufrage dans lequel 14 personnes avaient péri, s'est produit à Boké. Il y avait des portés disparus dans ce drame. Pour l'heure, nous ne savons pas si le corps trouvé à Bangouyah, a un lien avec ces portés disparus.

Lire aussi-Labé : triste fin pour Ibrahima Barry et Mamadou Sylla Diallo...

Pour l'adolescent du nom de Ousmane Barry -fils de Ibrahima et de Talla Oury Barry-, en classe de 5ème année, a été retrouvé à Santiguia, un autre secteur de Bangouya dans une mine abandonnée.

"J'ai été informé de la découverte d'un corps sans vie à Lontonkhouré. Du coup j'ai alerté le médecin, nous sommes allés sur les lieux. Arrivé sur place, on a trouvé un corps en décomposition poussé. Il n'était pas identifiable. Mais il n'y avait aucun signe d'agression sur son corps. Malgré tout, nous poursuivons les recherches.

Pour l'autre cas, nous sommes restés sur place quand j'ai été appelé pour me dire qu'un enfant qui se baignait avec ses camarades, dans une mine abandonnée y est resté. Nous sommes allés là aussi et les jeunes ont plongé pour le repêcher. Le décès a été constaté sur place et son corps a été restitué à ses parents ", a expliqué le commissaire de la police de Bangouya.

Selon nos informations ces derniers temps depuis l'ouverture des première tribunes du barrage Souapiti, au moins trois cas de morts par noyade ont été enregistrés dans cette zone, dans des circonstances floues.

 

Depuis Kindia, Chérif Keita

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 06 avril 2021 à 9:04

TAGS