Violences en Guinée : "Ce que le Gouvernement doit faire", selon l'Archevêque de Conakry

Guinée
Monseigneur Vincent Coulibaly archevêque de Conakry
Monseigneur Vincent Coulibaly archevêque de Conakry

CONAKRY- Lors de son traditionnel message de Pâques, l’archevêque de Conakry, a fait une invite au Gouvernement guinéen l'appelant à mener des actions urgentes pour prévenir les violences sous toutes ses formes en Guinée. Monseigneur Vincent Coulibaly pense qu'il est urgent de mener des actions d’éducation et de formation à la culture de la paix et de l’amour.

Dans son homélie à l’occasion de cette pâque 2021, le religieux a apostrophé ses concitoyens à se tourné résolument vers un avenir commun pour l’amorce du développement socioéconomique du pays.

’Concernant notre pays, je souhaite vivement que des actions urgentes soient menées pour prévenir la violence sous toutes ses formes. Il s’agit des actions d’éducation et de formation à la culture de la paix et de l’amour. Il s’agit d’actions favorisant l’acceptation de chaque guinéenne et de chaque guinéen comme un membre de la famille nationale résolument tourné vers un avenir commun sur le chemin du développement socio-politique de la nation. Car l’éducation civique et citoyenne est indispensable pour la réussite de notre processus démocratique’’, a lancé le grand archevêque de Conakry.

Mgr Coulibaly, au cours de son prêche a supplié humblement le gouvernement guinéen et l’ensemble des acteurs socio-politiques de faire de l’éducation civique un axe prioritaire pour la promotion de la paix en vue de construire avec toutes les composantes de la nation un avenir apaisé et prospère.

’J’invite humblement le gouvernement et toutes les parties en conflit à la tolérance et au pardon. Je les invite surtout à l’amour réciproque car comme le dit ce proverbe de la sagesse orientale : en ce monde, la haine n’a jamais dissipée la haine, vivons donc heureusement sans haïr ceux qui nous haïssent. Seul l’amour dissipe la haine. Que Jésus ressuscité et Marie sa mère accompagnent et soutiennent nos efforts quotidiens sur ce noble chemin de la paix. Qu’ils nous aident à passer de la haine à l’amour, de la vengeance au pardon, du conflit ou de la guerre à la paix’’ a prôné l’archevêque Conakry.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel: (+224) 655 31 11 13

Créé le Lundi 05 avril 2021 à 16:21