Guinée : "Kassory devrait contribuer à consolider la paix", selon la CEDEAO

Guinée
Le premier ministre guinéen, Ibrahima Kassory Fofana
Le premier ministre guinéen, Ibrahima Kassory Fofana

CONAKRY-Alors que le cadre permanent du dialogue politique et social créé il y a environ trois mois peine à démarrer véritablement sa "turbo", la CEDEAO (communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest) a annoncé sa "disponibilité" à accompagner la Guinée dans la promotion du dialogue.

L'organe exécutif de l'organisation de la sous-région a salué la mise en place d'un cadre permanent de dialogue par le gouvernement guinéen. Toutefois, la commission de de la CEDEAO indique que le Premier Ministre, Chef du Gouvernement devrait contribuer à consolider la paix et la cohésion nationale.

«La CEDEAO a noté avec satisfaction la création d'un Cadre National de Dialogue sous la présidence du Premier Ministre, Chef du Gouvernement et qui devrait contribuer à consolider la paix et la cohésion nationales. Elle a marqué sa disponibilité à accompagner ce processus», assure-t-on dans un communiqué de la Communiqué de la CEDEAO.

Il faut noter que c'est le 27 janvier 2021 que le président Alpha Condé a pris le décret créant un cadre permanent du dialogue social et politique. Il est présidé par le Premier ministre chef du gouvernement.

Ce cadre de dialogue est chargé d'organiser le dialogue institutionnel, politique et social, indique le décret. Il s'agit d'une plateforme permanente du dialogue et d'échanges entre les partis politiques, les organisations sociales, les collectivités et le gouvernement autour des questions d'intérêt national. Mais depuis sa création, aucun acte majeur n'a été posé jusque-là. Une frange de l'opposition exige plus de places dans cette plateforme de concertations. 

A suivre...

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 04 avril 2021 à 10:31