Rapport de Washington : "Il est nécessaire de sévir…", selon le camp de Sanoh

Guinée
Abdourahmane Sano, coordinateur national du FNDC et Foniké Mengué
Abdourahmane Sano, coordinateur national du FNDC et Foniké Mengué

CONAKRY-Le rapport récent publié par le Gouvernement Américain sur la situation des Droits de l'Homme en Guinée, réconforte le Front anti troisième mandat dans sa position. Abdourahmane Sanoh et son groupe invitent désormais Washington à sévir en prenant des "sanctions ciblées", contre ceux qui se sont rendus coupables des exactions.

"La Coordination Nationale du FNDC recommande au gouvernement américain la prise de sanctions ciblées dont les interdictions de visas, les sanctions économiques et financières contre les responsables politiques, des membres des forces de défense et de sécurité, les auteurs, co-auteurs et complices de ces violations des droits de l'Homme en Guinée et de la confiscation de la démocratie", a réclamé l'opposition au 3è mandat dans un  communiqué consulté par votre desk. 

Lire aussi-Etats-Unis : le Département d'Etat publie un rapport accablant sur la Guinée…

Les opposants expriment leur adhésion aux conclusions du rapport du gouvernement américain et soulignent que la note de Washington confirme à nouveau la position qu'ils ont défendue à savoir : "le dictateur Alpha Condé a changé la constitution guinéenne dans le seul but de s'octroyer un troisième mandat".

"Au regard de la gravité des violations flagrantes des droits de l'homme pour imposer un troisième mandat illégitime et illégal, telle que décrite dans ce rapport ainsi que dans ceux des nombreuses organisations de défenses des droits humains, il est nécessaire de sévir contre les auteurs et commanditaires de ces crimes crapuleux qui bénéficient d’une impunité totale en Guinée", appelle le FNDC, qui invite le peuple de Guinée à demeurer mobilisé pour la lutte démocratique.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 02 avril 2021 à 10:44