Conakry: Inculpation de deux bérets rouges de la Sécurité présidentielle…

Guinée
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY-Deux bérets rouges du Bataillon de la Sécurité Présidentielle (BSP), une unité d'élite de l'Armée Guinéenne, sont inculpés dans une affaire d'enlèvement ayant abouti au meurtre. 

Les militaires et leurs complices ont été présentés cette semaine devant un tribunal de Conakry. Leur procès débutera dans les prochains jours. De quoi s'agit-il ?

Le Tribunal de Dixinn a programmé pour jugement le dossier des accusés dans l'enlèvement, la séquestration, suivis du meurtre de l'opérateur économique Elhadj Abdourahmane Diallo.

20 personnes de diverses nationalités (guinéens, léonais, nigérians et malien…) sont dans le box des accusés. Parmi eux, figurent deux bérets rouges de la sécurité présidentielle.

"Parmi les accusés, il y a deux bérets rouges pas les moindres. Puisque les deux militaires relèvent de la sécurité présidentielle. C'est inquiétant et c'est pour vous dire combien de fois nous vivons dans l'insécurité. On ne peut pas imaginer que des militaires à ce niveau de corps d'élite de l'armée se mêlent à des bandits pour enlever une personne, la séquestrer jusqu'à ce que mort s'en suive", explique maitre Gabriel Faya Kamano.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 01 avril 2021 à 10:52