Guinée-Covid19 : lancement de la campagne nationale de vaccination…

Guinée
Lancement de la campagne de vaccination contre le coronavirus en Guinée
Lancement de la campagne de vaccination contre le coronavirus en Guinée

CONAKRY-La lutte contre la pandémie de coronavirus, entre dans une phase cruciale en Guinée. Ce vendredi 5 mars 2021, les autorités sanitaires du pays ont officiellement lancé la campagne de vaccination contre la Covid-19, au Centre de traitement épidémiologique (CT-Epi) de Gbessia. L'évènement s'est tenu en présence du ministre de la Santé, du directeur de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS) et du directeur de la Pharmacie centrale (PCG).

Dans son discours, le ministre de la Santé, le colonel Rémy Lamah, a expliqué que cette opération de vaccination débutera à travers les quartiers les plus touchés de la ville Conakry. «La campagne de vaccination de riposte contre la Covid-19 qui démarre aujourd'hui a été possible grâce à l'appui des différents partenaires bi et multilatéraux engagés aux côtés de notre pays pour juguler cette pandémie», a-t-il indiqué en invitant le personnel de santé des 5 communes de la capitale d’accepter de se faire vacciner.

Lire ausssi-Conakry-Nzérékoré : Alpha Condé interdit les cérémonies de baptême, mariage…

«Depuis sa déclaration en Guinée, il y a bientôt un an, la pandémie de Covid-19 a eu des conséquences inestimables sur le quotidien des populations et cela dans tous les domaines de la vie socioéconomique. Pour faire face à l'ampleur de la maladie, un plan national de riposte a été élaboré et mis en œuvre avec l'ensemble des partenaires techniques et financiers. Avec l'appui du Gouvernement, des actions importantes de riposte ont été menées, ce qui a permis à la Guinée d'avoir les meilleurs indicateurs de riposte dans la sous-région voire en Afrique tout entier », a ajouté le ministre.

Qui est concerné par la vaccination ?

Remy Lamah a déploré l’augmentation sensible des cas ces dernières semaines avec un indice de positivité qui est passé de 02 à 8%. Au 3 mars 2021, la Guinée a enregistré 16 mille 291 cas positifs pour 15 mille 68 guérisons soit un taux de guérison de 93,5 %.

« Aujourd’hui, c’est une joie pour les agents de santé. Il y a un an que nous luttons contre cette maladie par des stratégies de prise en charge, de sensibilisation qui ont permis à freiner la maladie, mais qui n’ont pas arrêté l’épidémie.  L’arme que l’humanité a pris contre cette maladie c’est le vaccin covid-19.  Les pays qui l’ont fait, ont réussi à réduire l’incidence de cette maladie chez eux. Nous profitons pour que tous ceux qui sont ciblés acceptent de prendre ces vaccins pour éviter des décès inutiles.  Le vaccin est destiné, à un premier lieu, aux agents de santé, aux personnels qui occupent des fonctions stratégiques et les personnes âgées de notre pays. C’est 20% de la population guinéenne de façon progressive qui vont être concernés pour cette vaccination. Nous allons commencer par les préfectures les plus actives c’est le cas de Conakry qui héberge plus de 90% des cas et après les préfectures avoisinantes vont suivre », a précisé Dr Sakobé Kéita, directeur de l’Anss.

La Guinée a reçu, mercredi 3 mars 2021, un don chinois de 200 mille doses du vaccin anti-Covid de la firme Sinopharm et a commandé pour achat 300 mille doses de vaccin Sinovac. Quant au vaccin Sputnik V, l’Etat guinéen a acheté 200 mille doses dont l’arrivée est attendue, ce samedi 6 mars.

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 669 91 93 06

Créé le Vendredi 05 mars 2021 à 14:34

TAGS