Projet ‘’ Asseyons-nous et discutons’’ : l’ONG PDH anime une conférence débat dans une école à Dubréka

Conakry

DUBREKA-L’ONG Protégeons les Droits Humains (PDH) continue de dérouler son projet ‘’Asseyons-nous et discutons’’ dans les établissements scolaires. Après le complexe scolaire Hadja Oumou Bambéto, l'ONG a organisé ce mercredi, 24 février 2021, une conférence-débat au complexe scolaire ‘’ les Champions d’Afrique’’, sis à Kagbélen, dans la préfecture de Dubréka. Les débats ont été animés par le coordinateur de l’ONG PDH, Moussa Soumaoro et le point focal Amadou Oury Diallo. 

‘’Asseyons-nous et discutons’’ est un projet qui est financé par la fondation OSIWA. Il a pour objectif de promouvoir le dialogue et la concertation sociale à travers des mécanismes traditionnels de prévention et de résolution des conflits. L’activité de ce mercredi s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du volet scolaire, comme le prévoit le projet.

Amadou Oury Diallo, point focal du projet dans la préfecture du Dubréka, a longuement échangé avec les élèves de cet établissement autour des notions de dialogue, du vivre ensemble, de la cohésion sociale et de la paix. Après les échanges, il a exprimé les attentes de l'ONG auprès des élèves. 

 « Nous sommes là dans le cadre de la concrétisation de l’aspect scolaire de cette initiative, pour échanger avec les jeunes élèves sur la cohésion sociale, le vivre ensemble et l’importance du dialogue. On a développé ces notions avec les enfants afin qu’ils les maitrisent. Et qu'en retour, ils soient des ambassadeurs auprès de leurs familles pour les leur transmettre. Nous nous attendons à ce que ces notions soient comprises par les familles de ces enfants. Nous estimons qu’ils ont compris les messages et qu’à travers eux, toutes les valeurs que nous avons abordées (vivre ensemble, dialogue et la cohabitation pacifique) seront assimilées », a déclaré monsieur Amadou Oury Diallo, point focal du projet à Dubréka.

Lors de la conférence débat, ces apprenants ont manifesté de l’intérêt sur les notions de vivre ensemble dans une société guinéenne apaisée. Souleymane Traoré, élève de la neuvième année a activement participé à l’animation du débat. Il s’est réjoui de l’organisation d’un tel projet de sensibilisation.

« Cette activité nous a été utile parce que nous avons retenu que le vivre ensemble mène à la cohésion sociale et à la paix. Il  favorise également la prise de conscience du grand nombre à s’engager dans une dynamique de respect mutuel, d’acceptation de l’autre et de construction commune pour le développement de notre pays, à notre profit et au profit des générations futures. A partir de maintenant, je promets de vulgariser ces notions dans ma famille afin qu’elles soient largement comprises », a promis le jeune collégien.

De son côté, le Directeur Général du complexe scolaire ‘’Les Champions d’Afrique’’ s’est dit satisfait de recevoir l’équipe de l’ONG PDH, au sein de son établissement pour animer cette conférence débat portant sur des notions essentielles pour l’unité, la paix et la cohésion sociale des guinéens.

« Je remercie l'ONG PDH qui a eu la volonté de venir au sein de mon établissement pour animer cette conférence. Les points abordés lors des débats m’ont beaucoup marqué. Surtout le dialogue, qui est un élément fondamental pour notre pays. Parce que tout part du dialogue, sans cela on ne pourra rien construire. Dans les jours à venir, nous allons multiplier la communication sur ces notions dans toutes les classes, mais aussi dans certaines écoles privées et publiques de la préfecture et pourquoi pas dans la capitale » s’est engagé le DG, Namory Kourouma.

Tout comme au complexe scolaire Hadja Oumou Bambéto, les responsables de l’ONG PDH ont offert à l'école ‘’Les Champions d’Afrique’’, des manuels scolaires appelés ‘’guide scolaire’’ qui parlent des notions du vivre ensemble.  A rappeler qu’il s’agit de la vingtième activité de ce type que la structure a organisé dans ce projet, avec plus de 1 500 000  élèves bénéficiaires dans 16 écoles de Dixinn, Matoto, Ratoma et Dubréka.

Des activités similaires sont prévues dans d’autres écoles de ces communes dans les prochains jours.

Le Chargé de communication du projet et responsable des programmes de PDH a tenu à remercier la fondation OSIWA pour l’appui financier et technique qu’elle apporte à cette action depuis maintenant deux ans.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 664-72-76-28

Créé le Jeudi 25 Février 2021 à 20:00