Guinée : des "grincements de dents" à la Cour Constitutionnelle ?

Guinée
Mohamed Lamine Bangoura, président de la Cour Constitutionnelle
Mohamed Lamine Bangoura, président de la Cour Constitutionnelle

CONAKRY-Certains travailleurs de la Cour Constitutionnelle, l’institution dirigée par Mohamed Lamine Bangoura, seraient "mécontents". En cause ? Un projet de Loi en gestation portant sur la revalorisation du traitement salarial du personnel administratif de l'institution.

Des montants faramineux y seraient proposés, au point que même certains travailleurs de la Cour, "laissés pour compte", en seraient "jaloux". Ces derniers réclameraient un meilleur traitement notamment salarial, a appris Africaguinee.com.

"Certains d'entre nous sont payés jusqu'à présent à trois millions de francs guinéens, depuis qu'on est là. Les chefs de services certains sont payés à cinq millions, d'autres à sept millions GNF. Depuis plus d'un an, eux ils (les conseillers, ndlr) touchent des montagnes d'argents comme salaires. Alors que nous, depuis qu'on est là en 2015, nous n'avons eu aucune amélioration salariale. On stagne.

Lire aussi-Guinée: vers un "bras de fer" entre Alpha Condé et les magistrats?

A la Cour des Comptes à côté, on a augmenté les salaires des travailleurs, il n'y a eu aucun bruit. Mais chez nous, on s'y oppose. Pourtant l'argent ne vient pas de leurs poches. Les gens ne sont pas contents", a confié un travailleur de la Cour Constitutionnelle.

Joint par Africaguinee.com, un haut responsable de l'institution a démenti cette information, indiquant qu'il n'y a aucune revendication similaire à la Cour Constitutionnelle.

Lire aussi-Aly Thiam, président des magistrats : « Nous n’avons aucun bras de fer avec le Chef de l’Etat… »

"Ce n'est pas vrai. On n'a pas connaissance de quelqu'un qui revendique quoique ce soit ici. Personne n'a pas revendiqué de salaire à la Cour pour le moment. On n'en a pas connaissance", a rétorqué un conseiller.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 19 Février 2021 à 11:49