Occupation du QG et siège de l'UFDG: Cellou joue-t-il sa "dernière carte"?

Guinée
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY-Débouté par le tribunal de première instance de Dixinn le 3 février dernier, Cellou Dalein Diallo vient d'ouvrir un autre front devant une juridiction supérieure, dans l'espoir d'obtenir la fin de l'occupation des bureaux et du siège de son parti, l'Union des forces démocratiques de Guinée.

Le procès en appel du dossier opposant l’Union des Forces Démocratiques de Guinée aux ministères de la sécurité et de la protection civile, de la défense nationale et de l’administration du territoire s’est ouvert ce jeudi 18 février 2021 à la Cour d’Appel de Conakry.

Lors de cette première audience, les avocats de la défense ont tenté de convaincre le juge d’appel de la nécessité d'ordonner la réouverture des locaux de l'UFDG hermétiquement fermés depuis cinq mois.

Lire aussi-Cellou refuse d'abdiquer : l'opposant passe à la "vitesse supérieure"…

 « Nous avons précisé au juge qu’avant que ces agents des forces de l’ordre n'occupent le siège ou les bureaux, le contenu de tous les bureaux de l’UFDG avait été emporté par des agents des forces de défense et de sécurité, lors d'une perquisition. Nous avons demandé à ce que la Cour accepte de rétablir nos clients, l’UFDG et son Président dans leurs droits en ordonnant la réouverture des bureaux et du siège », a confié Maître Alseiny Aissata Diallo.

L'avocat a précisé que l’affaire est mise en délibéré pour décision être rendue le 4 mars 2021 à 13h à la Cour d’Appel. Faut-il rappeler que les bureaux et le siège de l’opposant Cellou Dalein Diallo sont fermés depuis le 20 octobre 2020.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 666 134 023

Créé le Jeudi 18 Février 2021 à 18:12