Dalaba : inauguration dans la ferveur de la Mosquée de Herico…

Moyenne Guinée
Inauguration de la mosquée de Hérico
Inauguration de la mosquée de Hérico

DALABA-Bâtie sur un hectare, la mosquée de Hérico a été inaugurée en grande pompe ce samedi 13 février 2021, en présence des fils et filles de la localité et de plusieurs invités de marques, a constaté sur place Africaguinee.com.

Ils étaient des milliers de fidèles à avoir convergé samedi dernier, vers le village de Hérico situé à Kebaly dans la préfecture de Dalaba. Responsables religieux, autorités régionales et locales, mais aussi certains hauts commis de l'Etat ont pris part à cette importante cérémonie religieuse. Cette maison de Dieu a été construite sur fonds propre mobilisé par les natifs de la localité. Un geste salué par les autorités morales du Foutah et les officiels ayant pris part à la cérémonie inaugurale.

A côté de la mosquée, une école franco arabe de trois salles de classes et un centre de lecture ont aussi été construits. Le coût de ces ouvrages avoisine les 2 milliards de francs guinéens. Pour les fils de la localité, c'est un sentiment de devoir accompli qui les anime. Comme le témoigne président des ressortissants de Herico.

« Cette mosquée est l’une des 7 plus grandes mosquées du Foutah théocratique. Elle a été fondée par notre feu grand-père Boumoodou, fondateur de notre village Herico. Je rappelle que la première mosquée du Foutah théocratique est de Bhouria, notre grand-père a été le premier à la couronner. En la couronnant à sa descente, il mourut-là et fut enterré sur place. Donc, cette mosquée que nous venons d’inaugurer ce soir est le symbole de notre ancêtre. Aujourd’hui nous sommes fiers, chacun de nous qui avons contribué à la réalisation de notre mosquée dormira tranquillement pour avoir réalisé une ambition de l’ensemble des fils de Herico. Ça fait plaisir de terminer une œuvre que vous avez commencé vivant » se réjouit Elhadj Boubacar Fofana.

Tout ce que le Foutah compte de Religieux, sages, notables, ont marqué leur présence à la cérémonie inaugurale de la mosquée de Herico. Parmi eux, Elhadj Bah Ousmane, ministre d’Etat conseiller à la présidence. Il a salué le patriotisme des ressortissants de Hérico et a profité de l’occasion pour appeler à la paix : « Cette mosquée a été construite et achevée par les fils ressortissants et résidents de Herico. Je suis très satisfait et c’est un grand honneur pour moi d’avoir pris part à ce grand évènement. Nous n’allons jamais cesser d’appeler les citoyens d’accepter la paix et la concorde sociale. C’est seulement en ça que nous pouvons penser au développement », déclare le ministre d’Etat

L'ancienne députée uninominale de Dalaba, Honorable Hawa Binta Diallo n'a pas caché sa satisfaction de voir un tel joyau religieux.  « Voir ce joyau, ce bijou qui vient d’être inauguré dans un district qui relève de Dalaba, me réjouit à plus d'un titre. Je suis très émerveillée et je remercie ceux qui ont contribué financièrement moralement et matériellement pour la mise en œuvre de cette infrastructure digne de nom » s'est-elle réjouie.

Marqué par l’initiative des fils et filles de Hérico, l’ancien ministre des postes, télécommunications et de l'économie numérique, Moustapha Mamy Diaby, natif de Dalaba, a exprimé ses sentiments. Selon lui, cette action est un exemple à suivre. "A côté de la mosquée, ils ont construit une école franco-arabe où les enfants vont apprendre la science et en même temps apprendre le coran, la religion, l’éducation et la sensibilisation. Ce sont des œuvres à saluer et à encourager. Il faut que tous les guinéens perpétuent des tels exemples partout dans le pays. C’est comme ça qu’on peut édifier la nation guinéenne » a indiqué l’ancien ministre.

Venu de Kindia pour participer à l’inauguration de la mosquée de Herico d’où est originaire sa défunte mère, Cheik Aboubacar Diawara, a remercié Allah Dieu de lui avoir donné la chance de vivre cet évènement. : « Je retrouve la terre natale de ma chère mère, aujourd’hui après 7 décennies de vie. Je crois que c’est un plaisir de participer à cet évènement. Dieu soit loué, que mes parents reposent en paix, ils ne sont pas là aujourd’hui mais je suis heureux de les représenter ici » a-t-il dit.

 

De retour de Hérico, Alpha Ousmane BAH (AOB)

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 664 93 45 45

Créé le Jeudi 18 Février 2021 à 14:33

TAGS