Lettre ouverte du GOHA aux Présidents des pays membres de la CEDEAO…

Libre opinion
Chérif Abdallah, président du GOHA
Chérif Abdallah, président du GOHA

DAKAR-Le Groupe Organisé des Hommes d'Affaires de Guinée (GOHA) a interpelé de nouveau les chefs d'Etat de la CEDEAO, dans une lettre ouverte parvenue à notre rédaction, dont voici la teneur.

Chers Présidents, à travers cette lettre ouverte, le GOHA vous prie d’intervenir dans la situation qui prévaut en Guinée avant qu’il ne soit trop tard. Vous en avez le droit, et c’est votre devoir.

Depuis son accession au pouvoir en 2010, monsieur Alpha Condé a accumulé arrestations et détentions arbitraires, voire assassinats des détenus qui ne sont pas favorables à sa gouvernance. Faites agir la Cour de justice de la CEDEAO qui a compétence pour connaître des cas de violation des droits fondamentaux de la personne consacrés par la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples.

Alpha Condé a modifié la constitution dans le seul but de briguer un 3ème mandant, en violation de la charte Africaine de la Démocratie, des élections et de la gouvernance qui condamne de telles pratiques. Pourquoi n’êtes-vous pas intervenus ?

Depuis plus de 6 mois, de manière unilatérale et sans motif valable, Alpha Condé a fermé les frontières avec ses voisins. Cette situation engendre d’énormes préjudices aussi bien aux guinéens qu’aux ressortissants des pays concernés par cette fermeture.

La CEDEAO n’a-t-elle pas été créée pour promouvoir l’intégration socio-économique des États membres ? La fermeture des frontières, ne constitue-t-elle pas une violation de l’objectif 1 de la communauté ?   « La Communauté vise à promouvoir la coopération et l'intégration dans la perspective d'une Union économique de l'Afrique de l'Ouest en vue d'élever le niveau de vie de ses peuples, de maintenir et d'accroître la stabilité économique, de renforcer les relations entre les Etats Membres et de contribuer au progrès et au développement du continent africain. »

La gestion chaotique de la Guinée par Alpha Condé n’a fait qu’aggraver la précarité dans laquelle le peuple vit depuis son arrivée au pouvoir. La jeunesse désespérée n’a d’autres solutions que l’immigration irrégulière. La Guinée est devenue l’un des plus grands pourvoyeurs des migrants vers l’occident.

Alors, intervenez sans plus tarder en Guinée comme vous l’avez fait en Gambie, Guinée Bissau ou Sierra Léone. Ne soyez pas ce médecin après la mort comme ce fut le cas au Mali ou au Burkina Faso.

De votre intervention dépendra votre crédibilité aux yeux du peuple Guinéen.

Gouvernements des pays occidentaux, vous qui luttez contre l’immigration irrégulière, voulez-vous vraiment l’arrêter, commencez par arrêter les dérives dictatoriales d’Alpha Condé. Votre silence vous transforme en complices. 

Ce 17 Février 2021

Chérif Mohamed Abdallah, président du GOHA

Créé le Mercredi 17 Février 2021 à 16:38

TAGS