Enseignement supérieur : la "galère" des bacheliers orientés à Kankan...

Haute Guinée
Un groupe d'étudiants rassemblé à l'Université de Kankan
Un groupe d'étudiants rassemblé à l'Université de Kankan

KANKAN-Cette année, 6 mille bacheliers ont être orientés à l’université Julius Nyéréré, l'une des plus grandes du pays. Ces nouveaux étudiants font face à une problématique de logements dans la commune urbaine de Kankan.

La problématique du logement se pose avec acuité. Certains concessionnaires refusent de loger les étudiants célibataires, alors que le campus universitaire ne dispose pas de dortoirs.

Le problème de logement nous fatigue. Partout, les concessionnaires exigent des locataires mariés. Nous souffrons. Je passe la nuit auprès d’un ami en attendant que de trouver une chambre. Je suis allé chez un concessionnaire, le monsieur m’a demandé si je suis marié.  Pourtant, nous sommes venus à Kankan pour un objectif bien déterminé. C’est pour les études”, déplore Moussa Camara.

Lire aussi-Le coffre-fort de l’université de Sonfonia a été volé : Plus de 200 millions emportés

Outre le fait d'être rejetés, ces étudiants se plaignent aussi de la cherté des prix des logements.  « Je viens de trouver une chambre en location, mais c’est cher. Il va être très difficile pour moi de continuer à payer.  Il y a des amis qui n’ont toujours pas de trouvé de maison. Nous demandons aux autorités de s’impliquer afin de trouver une solution à cette situation de logement», interpelle Adama Soumah.

Amara Doumbouya est concessionnaire. S’il refuse de loger les célibataires ce qu’il a ses raisons. “Personnellement, je n'accepte pas de loger un célibataire qu’il soit étudiant ou pas pour éviter le vagabondage. Par le passé, nous avons logé des étudiants qui ont enceinté nos filles alors que nous les avions logés par pitié. J’ai des étudiants mariés qui sont logés chez moi, mais je n’ai pas augmenté les prix" se défend-il.

Depuis Kankan, Facély Sanoh

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 12 Février 2021 à 9:43

TAGS