Maison Centrale : l'opposant Ismaël Condé décide d'entamer une "grève"

Guinée
Ismaël Condé
Ismaël Condé

CONAKRY-Incarcéré à la maison centrale de Conakry depuis septembre dernier, l'opposant Ismaël Condé a décidé d'entamer une grève.

Le vice-maire de Matam et militant du parti de Cellou Dalein Diallo (UFDG), a fait savoir son intention au régisseur et au procureur de Mafanco par une lettre qu'il leur a adressé vendredi 22 janvier 2021.

Dans cette lettre consultée par Africaguinee.com, le 2ème vice-maire de Matam qui dit souffrir d'une crise de l'asthme, d'inflammation et de sinusite dénonce sa longue détention sans aucun procès jusqu'à date.

Depuis le 25 septembre, je suis incarcéré à la maison centrale de Conakry pour des accusations, d'entrave à la liberté d'accès et à légalité des candidats dans les marchés publics, les concessions et délégations des services publics et complicité, sans aucune possibilité d'être devant un juge  dans le cadre d'un procès équitable et permettant de prouver mon innocence”, écrit l'opposant.

Lire aussi-Bruxelles : Après Washington, l'UE "accable" le régime Condé…

«Pour protester face à cette situation de détention illégale à mes yeux, j'ai décidé, à partir de lundi 25 janvier 2021, d'observer une grève de refus de soins dans le cadre de mon traitement de l'asthme et de sinusite ainsi que de toutes les autres pathologies antérieures et futures» menace Ismaël Condé.

L'opposant ajoute même qu'il pourrait entamer une grève de faim si jamais il n'est pas écouté. «Si rien n'est fait pour obtenir une date de procès dans le plus bref délai, à partir de lundi, 01 février, j'ajouterais le refus de m'alimenter à celui du traitement» a fait savoir le 2ème vice-maire de Matam.

A suivre…

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 23 janvier 2021 à 11:36