Guinée : l'opposant Chérif Bah comparait devant les juges...

Guinée
Chérif Bah
Chérif Bah

CONAKRY-Ibrahima Chérif Bah, vice-président de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a été entendu jeudi, 21 janvier 2021, dans la soirée par le pool des juges d'instruction en charge de la procédure liée à la "commission rogatoire" et de "l'incendie du train".

"Il a comparu jeudi soir en compagnie d'une dizaine de détenus", a confié à Africaguinee.com, maitre Alsény Aissata Diallo, membre du pool des avocats de l'UFDG. 

Placé sous mandat de dépôt à la mi-novembre, l'ancien gouverneur de la Banque Centrale, était accusé entre autres de ‘’détention et fabrication d’armes légères, d’association de malfaiteurs, de trouble à l’ordre public, pillage et destruction, de participation à un attroupement, de propos incitants à la violence’’.

Lire aussi-Arrestation de Chérif Bah : Que reproche-t-on à l'opposant ?

Selon des informations reçues auprès de sources dignes de foi, certains chefs d'accusations qui pesaient contre l'opposant auraient été abandonnés par les juges. Il s'agit notamment des charges de "détention et fabrication d’armes légères".

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 22 janvier 2021 à 10:19