Maison centrale : un autre prisonnier "politique" meurt en détention…

Guinée
Maison centrale de Conakry, image d'archive
Maison centrale de Conakry, image d'archive

CONAKRY-La maison d'arrêt de Conakry est-elle devenue un "mouroir" à détenus ? La question vaut bien son pesant d'or, car les cas décès sont devenus récurrents dans ce centre pénitencier.

.Après Roger Bamba, le doyen Oury Barry et compagnie, un autre prisonnier arrêté en lien avec des manifestations politiques, vient de mourir à la maison centrale de Conakry, alors qu'il est toujours dans l'attente d'un procès.

Lire aussi-Maison centrale : Les "confidences" de SK, détenu depuis 5 ans sans jugement…

Mamadou Oury Barry, mineur de son état, a rendu l'âme le samedi 15 janvier 2021, a-t-on appris. Selon nos informations, ce détenu était sérieusement malade.

Sa famille que nous avons pu interroger nous a confié qu'il avait été arrêté en août dernier pendant les manifestations du FNDC (front national pour la défense de la constitution), puis conduit au PA de Cosa, ensuite au commissariat central de Simbaya avant d'être incarcéré à la maison centrale.

Nous y reviendrons!

 

Abdoul Malik Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 18 janvier 2021 à 8:21