Guinée : Conakry, nouvelle plaque tournante du trafic international de cocaïne?

Guinée
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY-La Guinée est-elle devenue la nouvelle plaque tournante du trafic international de cocaïne ? La question mérite bien d'être posée. Chassés du sol guinéen par la junte militaire de 2008 dirigée par Moussa Dadis Camara, qui avait à l'époque déclenché une vaste opération contre ce fléau, les dealers de la drogue dure semblent être de retour en Guinée.

Tenez, en moins de deux semaines, les services de police ont saisi plus de 100 kilogrammes de cocaïne sur le sol guinéen. Une saisie record qui n'a pas de précédent ces cinq dernières années.

La dernière saisie en date concerne celle opérée par la Brigade Anti-criminalité (BAC) N°10 de Sonfonia. Cette unité de la police engagée dans la lutte contre l'insécurité vient de saisir 100 kg de cocaïne ce jeudi 14 janvier 2021, à Nongo dans la commune de Ratoma. C’est dans une villa que cette importante quantité de drogue a été retrouvée, mais le propriétaire du coli reste pour le introuvable. Déjà, une enquête a été ouverte pour retrouver les convoyeurs de ce coli et leurs complices.

Lire aussi-Saisie record de 800 kg de coke dans un camion

« C’est dans le cadre d’une exploitation d’une information que nous avons effectué une descente dans une villa qui se trouve dans le quartier Nongo Taadi, dans la commune de Rotoma, au bord de la mer. Quand nous sommes arrivés sur les lieux, le gardien s’est mis en cavale et est resté introuvable. Après en continuant les recherches nous avons trouvé un sac lourd remplie de plaquettes, ça été déballé et après le décompte, nous avons trouvé 100 plaquettes dans le sac », a expliqué un officier de la police à la télévision nationale.

Les autorités ont donné des instructions fin que des investigations poussées soient menées par la direction centrale de la police judiciaire pour savoir l’origine de cette importante quantité de drogue qui a été saisie.

Avant cette saisie une autre a déjà eu lieu à l'aéroport de Conakry. Là, c'est nigérian en provenance de Sao Polo au Brésil en Amérique du Sud qui a été arrêté avec 4 kilogrammes de cocaïne qu'il a dissimulé dans des bonbons et des préservatifs.  

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

 
Créé le Vendredi 15 janvier 2021 à 7:51