Genève : une nouvelle mission pour l'ex garde des sceaux Cheick Sako…

Nations-Unies
Cheick Sako
Cheick Sako

GENEVE-Il y en a de ces cadres qui ne chôment pas ! Environ neuf mois après sa démission au sein du gouvernement guinéen, Cheick Sacko vient d'entamer une nouvelle mission aux Nations-Unies.

L'ex garde des sceaux guinéen a été engagé à l'organisation des Nations-Unies en tant qu'expert indépendant en matière de gouvernance judiciaire à l'ONU avec comme bureau permanent à Genève et un autre à New-York

"C'est un poste stratégique que l'ONU réserve à des personnes qu'elle juge intègre ayant des convictions indépendantes en matière de gouvernance judiciaire. Il a pris fonction le 04 janvier", a confié à Afriaguinee.com Sékou Keita, ancien proche collaborateur de Cheick Sako.

Le nouveau promu a déjà entamé, dans le cadre de sa nouvelle mission, des tournées dans des pays en Afrique. Il est déjà passé au Mali, pays plongé dans une crise multidimensionnelle et où l'ONU dirige une opération militaire dans le Nord. Cheick Sako est actuellement au Cameron, un autre pays secoué par une crise dans le Nord dans la zone anglophone. L'ancien ministre guinéen est censé faire des recommandations à l'ONU en tant qu'expert en matière de gouvernance judiciaire, en toute indépendance.

Lire aussi-Cheick Sako à Alpha Condé : "il faut qu’il comprenne et ne se présente pas pour un 3ème mandat"

Avocat au barreau de Montpellier pendant 23 ans, Cheick Sako a été nommé ministre de la justice en Guinée en 2014. Il a engagé et mis en œuvre plusieurs réformes au sein de l'appareil judiciaire guinéen, avant de rompre avec Alpha Condé en mai 2020 à cause du projet de ce dernier de briguer un troisième mandat.

Me Sako a démissionné, pour avoir été mis à l'écart dans la rédaction de la nouvelle constitution, qui a permis plus tard à Alpha CONDE de prolonger son bail à la tête de l'Etat guinéen.  

 

Focus Africaguinee.com

Créé le Mardi 12 janvier 2021 à 21:52