Manifestations à Kankan: "ils ont tiré à balle réelle, frappé des citoyens et volé des motos"

Haute Guinée
Manifestation à Kankan
Manifestation à Kankan

KANKAN-Ce sont de graves accusations qui viennent d'être portées contre les forces de l'ordre, dans la préfecture de Kankan, secouée par des manifestations nocturnes déclenchées vendredi soir et qui se sont poursuives ce samedi 9 janvier 2021. Au moins trois personnes dont un militaire ont été blessées dans ces heurts, plusieurs biens matériels emportés, selon les témoignages recueillis sur les lieux des incidents.

Pour disperser les manifestants, les agents déployés pour le maintien d'ordre ont usage d'armes à feu en tirant à balles réelles, confie un citoyen. Ces jeunes manifestants du quartier périphérique Kankankoura, exigeaient simplement la levée d'un barrage militaire à l’entrée du pont du fleuve Milo. Ils accusent les agents postés sur ce barrage de concussions.

Lire aussi-Kankan: 20 ans de réclusion pour plusieurs bandits de grand chemin…

Rencontré ce samedi 09 janvier 2021, par notre correspondant local, un jeune manifestant a expliqué le film de cette manifestation nocturne. " Hier nuit, on est sorti pour demander la levée d'un barrage qui est entouré par des agents fantômes. Ils ont tiré des balles réelles pour nous disperser. Ils ont également emporté des motos et frappé d'autres citoyens", a témoigné notre interlocuteur qui s'est exprimé sous couvert d'anonymat.

Jusqu'à présent aucune autorité de la place ne s'est encore prononcée sur ces incidents survenus dans la commune urbaine de Kankan. Pourtant, plusieurs manifestants ont été arrêtés. Des citoyens accusent les agents de sécurité d'avoir volé des motos. 

Un militaire blessé et une dizaine d'arrestations…

On note au total trois (3) blessés, une voiture calcinée et une dizaine de manifestants arrêtés par les agents des forces de l'ordre. Un militaire qui était en Provence de la préfecture de Kérouané, a été pris à partie par des jeunes grognards, à bord de sa voiture qui a été aussi endommagée. L'agent s'en est sorti avec des blessures.

Le quartier Kankankoura est actuellement pris d'assaut par les forces de l'ordre qui poursuivent leur opération de ratissage. Les jeunes manifestants quant à eux, ont carrément fui la zone, le quartier est sous contrôle des agents de sécurité. Les blessés se trouvent en ce moment au service des urgences de l'hôpital régional de Kankan pour des soins.

Nous y reviendrons !

Depuis Kankan, Facély Sanoh

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 09 janvier 2021 à 17:55