Boubacar Yacine Diallo : “Les mercenaires de la presse doivent être évacués”

Presse guinéenne
Boubacar Yacine Diallo président de la HAC
Boubacar Yacine Diallo président de la HAC

CONAKRY-A l'occasion de la mise en place de la commission de délivrance de la carte de presse professionnelle, ce vendredi 8 janvier 2021 à Conakry, le président de la Haute autorité de la communication (HAC) a promis d’extirper “les mercenaires” dans la presse guinéenne.

La mise en place de la commission de délivrance de la carte de presse professionnelle s’est déroulée au siège de la HAC en présence des présidents des associations professionnelles de presse, des patrons de presse et de nombreux journalistes.

Dans son discours, le président de la HAC a mis en garde ceux qu’il qualifie “des mercenaires” qui salissent la presse guinéenne. «J’ai entendu dire qu’il y a des mercenaires dans la presse. Je le confirme. Et ces mercenaires doivent être évacués, non pas par la force, mais par la force de la carte de presse”, a prévenu Boubacar Yacine Diallo qui rappelle que la carte de presse est obligatoire.

Lire aussi-Délivrance de la carte professionnelle de journaliste: la HAC précise...

La loi rend obligatoire la détention de la carte pour l’exercice de la profession. La carte n’est pas facultative, elle est obligatoire. Et les conditions de délivrance tout comme les conditions de retrait sont déterminées dans la loi », a-t-il indiqué tout en précisant que la commission d’enrôlement conviendra d’une date et d’une heure à laquelle elle viendrait au niveau de chaque organe. « Personne ne sera enrôlé en dehors des rédactions », a-t-il averti précisant que la HAC totalise 1947 postulants issus de la presse privée et des médias du service public.

Présidée par le commissaire Amadou Touré, la commission d’enrôlement compte 15 membres issus des associations de presse et du ministère de l’Information et de la communication.

Abdoul Malick Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 669 91 93 06

Créé le Samedi 09 janvier 2021 à 17:48