Résolution de Damaro et cie: réaction "surprise" d'Elhadj Sékhouna Soumah…

Guinée
Amadou Damaro Camara, président de l'Assemblée Nationale et Elhadj Sékhouna Soumah, Photomontage Africaguinee.com
Amadou Damaro Camara, président de l'Assemblée Nationale et Elhadj Sékhouna Soumah, Photomontage Africaguinee.com

CONAKRY- Alors que la résolution votée ce mercredi 06 janvier 21, par le parlement guinéen contre les coordinations régionales du pays, a suscité des levées de boucliers chez certains notables, le kountigui de la Basse-Guinée affiche une "indifférence" par rapport au texte.

La résolution qui vient d'être votée par les parlementaire interdit ‘’l’immixtion’’ des chefs coutumiers dans les affaires courantes de l’Etat, mais aussi leur interférence dans des débats politiques.

A lire aussi-Des coordinations irritées contre Damaro et cie: "on veut foutre le pays en l'air…"

Connu pour être un des ‘’fervents’’ gardiens de la tradition en Guinée, Elhadj Sékhouna Soumah, qui a été joint par Africaguinee.com, a eu une réaction plutôt "surprenante".

Selon lui, la résolution de l’Assemblée Nationale ne le ‘’regarde point’’.  ‘’Ce n’est pas du tout mon problème’’, a tranché le Kountiguibhe Sékhouna Soumah, précisant qu’il ne se sent pas "concerné".

Pourtant le président de l'Assemblée Nationale a insinué que les coordinations régionales du pays, sont devenues sources de tensions et de crises sociales à relent ethnique en Guinée. ""Les coordinations régionales qui auraient pu contribuer au renforcement de la cohésion et de l'unité nationale, sont de plus en plus devenues sources de tension et crises sociales à relent ethnique et régional", a martelé l'honorable Amadou Damaro Camara.

La résolution votée est composée de six points. Désormais il est interdit aux coordinations régionales et organisations assimilées de s’immiscer dans les affaires politiques, judiciaires et sécuritaires du pays.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Vendredi 08 janvier 2021 à 16:58